Care Labs élue start-up de l'année en Méditerranée

 |   |  417  mots
Vincent Daffourd accompagné d’Alex Larue, avocat-associé EY Montpellier (à gauche) et Christian Malaterre, président de Réseau Entreprendre Provence (à droite)
Vincent Daffourd accompagné d’Alex Larue, avocat-associé EY Montpellier (à gauche) et Christian Malaterre, président de Réseau Entreprendre Provence (à droite) (Crédits : EY)
Les Prix de l'entrepreneur et de la start-up de l'année en Méditerranée ont été organisés, le 19 septembre à Marseille, par EY et L'Express. La start-up héraultaise Care Labs (titre prépayé de e-santé) s'impose dans la 2e catégorie, et est la seule basée en région Occitanie à remporter l'un des huit prix décernés.

Le traditionnel Prix de l'entrepreneur de l'année en Méditerranée, doublé d'une récompense de start-up de l'année, a été organisé par EY et L'Express le 19 septembre à Marseille. Le 2e de ces prix vise à distinguer une start-Up "à fort potentiel" ayant fait preuve d'innovation sur son marché.

C'est le Montpelliérain Care Labs, créateur du Chèque Santé®, 1er titre de paiement prépayé réservé au financement des prestations et produits de prévention santé, qui l'emporte dans cette catégorie. La société, comme les autres lauréats régionaux (Entrepreneur de l'Année, Entreprise Familiale, Engagement Sociétal, Stratégie Disruptive et Prix du Public), pourra concourir au prix national dans le courant de l'automne.

"Je suis très honoré que Care Labs et notre dispositif Chèque Santé soient récompensés par un tel prix, déclare Vincent Daffourd, fondateur de Care Labs. Cette distinction est, pour mon équipe et moi-même, la récompense d'un travail acharné depuis trois ans pour une cause qui nous tient particulièrement à cœur : faciliter l'accès à la santé pour tous. Cette innovation sociale met la prévention santé au centre de ses priorités."

Care Labs, après avoir obtenu plusieurs agréments (ASIP Santé, ACPR...) et constitué un réseau de 25 000 professionnels de santé partenaires depuis sa création, fin 2012, vient d'entamer son déploiement commercial, et annonce un prévisionnel de 6 M€ sur son 1er exercice. La start-up, qui compte déjà 20 salariés, a prévu 30 recrutements dans les mois à venir.

Malgré les candidatures des Héraultais TellMePlus (IA prédictive) et de L'Échelle Européenne (matériel pour le travail en hauteur), aucune autre société basée à Montpellier et sa région ne s'impose dans ce palmarès 2016.

Les vainqueurs de la catégorie ETI-PME sont :

  • Entrepreneur de l'année : Kevin Polizzi, président de Jaguar Network (département13)
  • Vision Stratégique : Vincent Gérard, directeur général de Virtual Expo (département 13)
  • Entreprise Globale : Bruno Guimbal, président d'Hélicoptères Guimbal (département 13)
  • Engagement Sociétal (prix d'honneur) à Joseph Arakel, président, de Tempo One et +Avenir (département 13)

Dans la catégorie start-up, les décideurs suivants se distinguent, outre Vincent Daffourd:

  • Stratégie Disruptive : Cristian Livadiotti et Thomas Menguy, co-fondateurs de Wildmoka (département 06)
  • Born Global : David Houssemand, CEO d'Inventy (département 06)
  • Prix du Public (prix d'honneur, avec 65% des votes): Marc Ricci et Pierre-Yves Thoulon, co-fondateurs de Crosslux (département 13).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :