Wezr invente le capteur météo connecté

 |   |  518  mots
Le capteur météo connecté de Wezr pourrait être disponible à la vente à l'été 2016.
Le capteur météo connecté de Wezr pourrait être disponible à la vente à l'été 2016. (Crédits : Wezr)
La météo est capricieuse, parfois imprévisible dans ses débordements soudains. Une jeune start-up héraultaise met au point un capteur météo connecté qui pourrait délivrer une météo plus précise localement et servir les activités « météo-dépendantes ».

Quelques jours après le phénomène météorologique qui a frappé le sud-est de la France, la jeune start-up héraultaise Wezr communique sur les avancées opérées sur la technologie innovante qu'elle installe dans un outil météo à venir : le capteur météo connecté.

« Nous avons créé un capteur météo connecté associé à un algorithme de calcul innovant et puissant, conçu par des chercheurs en mathématiques appliquées, explique Stéphane Diner, 
co-founder et CEO de Wezr. Il permet de prendre en compte instantanément les dernières observations et de mettre à jour en temps réel et en continu notre modèle météo, et donc de détecter des micro-climats ou des phénomènes locaux. »

Comparable à une station météo mobile, le capteur Wezr, de petite taille, peut être utilisé par des particuliers comme par des professionnels, et particulièrement par toutes les personnes « météo-dépendantes » de par leurs activités de loisirs (sports de voile, randonneurs, cyclistes, etc.) ou économiques (métiers du BTP, du transports, de l'agriculture, du tourisme, des espaces verts, etc.).

Wezr fait tourner ses propres logiciels pour produire ses propres prévisions météo et injecte dans son algorithme les données atmosphériques (température, pression atmosphérique, humidité) renvoyées par les capteurs utilisés pour rectifier ces prévisions, « ce que les prévisions météo classiques ne peuvent pas faire car leurs calculs sont relancés toutes les six heures seulement », précise le dirigeant.

L'application mobile délivre alors une météo précise et réactualisée en temps réel sur le smartphone de l'utilisateur, ou envoie des alertes par sms ou notifications.

Météo-dépendance

Ancien pilote de chasse, aujourd'hui « météo-dépendant » dans ses loisirs, Stéphane Diner, entouré de mathématiciens chevronnés, a créé la start-up en 2012, au sein de la pépinière d'entreprises Via Innova à Lunel. Wezr, qui compte actuellement une équipe de 7 personnes, est également incubée à Paris, dans l'incubateur The Family.

Ce produit, aux promesses notables, est-il au point et sa technologie mature ? Vraisemblablement pas tout à fait, mais l'équipe de Wezr travaille à son aboutissement.

« Après de nombreux tests et prototypes, nous sommes arrivés à une solution particulièrement efficace, assure Stéphane Diner. Nous avons déjà couvert des événements sportifs, comme le championnat de France de kitesurf à Palavas-les-Flots par exemple. Nous allons bientôt ouvrir les pré-commandes et nous visons une mise en marché pour l'été prochain. »

Le capteur Wezr serait mis en rayon au prix de 90 à 100 €, « sur notre site internet, sur les market-places, dans des magasins de sport spécialisés », précise le dirigeant, qui ajoute être en discussion avec une grande chaîne de magasins de sport, ainsi qu'avec un opérateur de téléphonie mobile.

« Cette technologie pourrait aussi intéresser la voiture connectée car elle pourrait être bénéfique en matière de sécurité routière », ajoute Stéphane Diner.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :