La société audoise Orée séduit un investisseur américain

 |   |  203  mots
Le Stylograph est la dernière création d'Orée
Le Stylograph est la dernière création d'Orée (Crédits : Edouard Hannoteaux)
Le fonds de pension américain 500 Startups vient d'investir dans la société Orée (Castelnaudary, 11). Une levée de fond qui va permettre à la start-up créatrice des claviers en bois et du Stylograph d’accroître son développement commercial, notamment sur le marché américain.

« Le fonds américain 500 Startups s'est rapproché de notre société en août 2015, explique Julien Salanave co-fondateur d'Orée (Castelnaudary, 11) avec Franck Fontana. La levée de fonds a été finalisée en décembre. Nous sommes leur premier investissement en France »

Créée en 2012, la société Orée est spécialisée dans la création d'objets technologiques à partir de matériaux nobles. Son atelier de Castelnaudary a ainsi produit le premier clavier d'ordinateur sans fil en bois ou encore un chargeur de smartphone façonné dans un bloc de marbre ou de bois noble. Tout dernièrement, le Stylograph, un stylo permettant de numériser les notes prises sur papier, est venu étoffer leur gamme.

Cap vers l'Amérique

Tournée vers les marchés internationaux (60 % du CA), Orée a pour objectif de renforcer son activité commerciale, notamment aux États-Unis. C'est dans ce cadre qu'elle a notamment participé au CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas, le salon de la high tech qui s'est tenu en janvier dernier.

« Le CES de Las Vegas n'est pas un salon d'achat pour nous mais un salon destiné à renforcer notre couverture médiatique, notamment pour le lancement du Stylograph», indique Julien Salanave.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :