En forte croissance, MobileR2D2 équipe Roland Garros

 |   |  455  mots
L'appli créée par MobileR2D2 va équiper les 2 000 personnes intervenant sur le tournoi
L'appli créée par MobileR2D2 va équiper les 2 000 personnes intervenant sur le tournoi (Crédits : MobileR2D2)
Créatrice d'une plate-forme génératrice d'applications mobiles, MobileR2D2 accumule les contrats depuis le début 2017, dont Roland Garros, où elle équipe les 2 000 personnes intervenant sur le tournoi, du 22 mai au 11 juin. La start-up montpelliéraine, qui a doublé son activité en 2016, va réitérer la performance cette année.

Après deux années et 2 M€ investis sur sa R&D, MobileR2D2 vient d'entrer dans une phase de fort développement commercial. La start-up montpelliéraine a créé une technologie générant des applications métier mobiles, multisystème (gérant tous les OS du marché), pouvant être déployée en quelques heures chez ses clients - qu'elle accumule depuis le début de l'année.

À Roland Garros, 2 000 personnes à outiller

Parmi les grands comptes signés en 2017, figure la Fédération française de tennis. MobileR2D2 a créé une application pour gérer les 2 000 personnes (intérimaires en grande majorité) qui interviennent sur le tournoi de Roland Garros, du 22 mai au 11 juin.

"Cet outil, une sorte de "compagnon mobile", intègre des modules de formation, qui leur ont permis de se mettre à niveau avant le tournoi, souligne Emmanuelle Cott, cofondatrice de MobileR2D2. Pendant l'évènement, ils pourront aussi renseigner et orienter les visiteurs, faire remonter les temps d'attente, recevoir les consignes de sécurité en temps réel, etc. Grâce à notre plate-forme, l'appli a été développée en un jour, est profilée pour chaque utilisateur, qui peut l'actualiser en temps réel. En principe, un outil aussi complexe aurait demandé des temps de développement beaucoup plus longs."

L'afflux de nouveaux partenaires

De même, MobileR2D2 a signé, au 1er trimestre, un contrat avec les Laboratoires Servier pour accompagner l'ensemble de ses équipes (20 000 collaborateurs dans 142 pays), dans la conduite au changement, "sur une multiplicité de cas d'usage", selon Emmanuelle Cott. La start-up montpelliéraine compte, à ce jour, 15 sociétés dans son portefeuille clients : La Compagnie du Lit, Albin Michel, Assa Abloy, etc.

Du côté des partenariats industriels, MobileR2D2 se rapproche d'Enedis et de KPMG, qui vont présenter sa plate-forme lors du prochain salon des start-ups à Paris, Viva Tech, et de la société américaine Yseop, "élue meilleure technologie aux États-Unis sur l'intelligence artificielle en 2016, avec qui nous allons travailler sur ce sujet", poursuit Emmanuelle Cott. La start-up collabore également avec Microsoft, puisqu'elle utilise la technologie cloud du géant américain, "qui va nous diriger lui aussi vers de nouveaux grands comptes".

Sur la base des contrats signés à la fin février 2017, MobileR2D2 (12 salariés) a déjà réalisé à cette date son chiffre d'affaires 2016 (693 000 €), qu'elle avait déjà doublé une première fois. La société envisage de le doubler à nouveau cette année (1,2 M€), et de le porter à 3 M€ en 2018.

"Nous prévoyons également d'ouvrir une antenne aux États-Unis d'ici la fin 2018 pour démarrer l'internationalisation de la société, avec sans doute une levée de fonds à cette fin", conclut Emmanuelle Coot.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :