SensDigital recrute et vise l’international

 |   |  519  mots
L'entreprise héraultaise SensDigital équipe les bowlings du réseau BowlingStar.
L'entreprise héraultaise SensDigital équipe les bowlings du réseau BowlingStar. (Crédits : SensDigital)
L’entreprise héraultaise, spécialisée dans les solutions digitales, diversifie ses marchés et prévoit de recruter une vingtaine de personnes pour accompagner sa croissance, qui passera notamment par l’international.

Spécialisée dans l'édition et l'intégration de solutions digitales pour le commerce, l'entreprise SensDigital, fondée en 2012 par Mamadou Diouf, est installée à la pépinière Cap Alpha de Clapiers (34) et emploie 30 salariés. Elle annonce qu'elle prévoit de recruter une vingtaine de nouveaux collaborateurs (ingénieurs, techniciens, spécialistes du marketing, digital managers) dans les deux prochaines années, pour accompagner sa croissance.

Produit-phare de SensDigital : sa solution « Click & connect », un outil numérique pour doper les ventes des commerces. Mais son savoir-faire peut se décliner dans divers secteurs d'activité.

« Notre socle, ce sont des plates-formes de services connectés basées sur le "phygital", le mélange du physique et du digital, avec des bornes interactives, des capteurs de flux, du mobilier connecté, et derrière de l'analyse et de la restitution de données », explique le fondateur, qui a obtenu la labellisation Pass Fench Tech en octobre 2016.

Bowling et marchés parisiens

Ainsi, l'entreprise est-elle en train d'équiper en solutions digitales 14 établissements de bowling pour l'enseigne BowlingStar, un peu partout en France (dont Montpellier, Marseille, Paris, Lyon). Un marché qui sera mené à bien d'ici fin septembre, et qui représente « un chiffre d'affaires de plus d'un 1 M€ sur sa 1e version », précise Mamadou Diouf.

« Grâce à l'application BowlingStar, le client peut réserver à l'avance et payer des parties en ligne, venir et s'installer seul grâce aux tables connectées dans le bowling, déverrouiller sa piste avec un code et même commander des boissons sur une tablette-bar, explique Mamadou Diouf. Ainsi, les salariés du bowling sont plus orientés accueil et services car allégés des tâches chronophages. »

L'autre actualité de l'entreprise, ce sont « les marchés de Paris connectés », en place depuis un mois et « inaugurés par Anne Hidalgo (maire de Paris, NDLR) », souligne Mamadou Diouf.

Le principe : sept marchés connectés aujourd'hui, 80 en Ile-de-France d'ici fin 2017, permettant aux personnes du quartier de commander leur panier et de se faire livrer au bureau ou à domicile, à proximité de leur marché.

SensDigital opère là pour le concessionnaire gérant les marchés pour le compte de la Ville de Paris. L'entreprise a remporté un marché similaire pour le compte du collectif de commerçants du marché de Dax (40).

15 % à l'export en 2017

SensDigital, qui travaille notamment avec des entreprises régionales comme le promoteur immobilier Hélénis ou le Domaine de Verchant, prévoit de monter son chiffre d'affaires 2017 à 3 M€ (1,5 M€ en 2016) et d'accélérer son développement à l'international.

« Nous travaillons déjà au Sénégal, à Casablanca, en Tunisie, bientôt à Dubaï et en Arabie Saoudite, déclare le fondateur. Nous prévoyons de réaliser 15 % de notre chiffre d'affaires 2017 à l'export. »

L'entreprise lancera, en octobre prochain, les travaux de construction de ses propres bureaux (800 m2), sur l'extension du Parc Via Domitia, à Castries, pour y emménager fin 2018. Elle disposera également, dès la fin 2017, d'un show-room et d'un espace de coworking dans le Village by CA, au sein de [email protected] Center, actuellement en construction à l'entrée de Montpellier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :