Care Labs déménage et double ses effectifs

 |   |  271  mots
(Crédits : Care Labs)
Société émettrice du Chèque Santé, Care Labs veut atteindre le seuil des 50 salariés d'ici la mi-2018 et prend les devants : elle annonce son déménagement au Liner, à Pérols (34), à la fin août. Une partie de ses nouveaux locaux sera dédiée à l'accueil de start-ups potentiellement partenaires.

Société créée à Montpellier et installée au Business Innovation Center (BIC) depuis 2014, Care Labs annonce son déménagement dans l'immeuble Le Liner, situé à Pérols (34), à la fin août. L'émetteur du Chèque Santé, qui emploie 25 collaborateurs à ce jour, entend en effet atteindre le cap des 50 salariés d'ici la fin du 1er semestre 2018, en se renforçant sensiblement sur des postes de développeurs et de commerciaux.

"Après une phase centrée sur la R&D et la prospection, nous entrons aujourd'hui en phase d'accélération de l'activité commerciale, commente Vincent Daffourd, fondateur de Care Labs. Nous venons de signer avec d'importants partenaires français et étrangers : ils nous ont confié des garanties assurantielles que nous commercialiserons d'ici la fin de l'année, et ce volet à lui seul justifie de doubler l'équipe."

Synergie entre start-ups

Au Liner, Care Labs va louer un plateau de 820 m2, dont 650 m2 utiles. Sur cette surface, 150 m2 divisibles en quatre bureaux seront réservés à l'accueil de start-ups potentiellement partenaires, qui pourront bénéficier de la nouvelle structure de Care Labs.

"Nous recherchons des start-ups avec qui nous aurons des synergies industrielles et commerciales", confirme Vincent Daffourd.

En plus de ces quatre pépites, il y a déjà au moins une autre start-up montpelliéraine qui suivra Care Labs dans ses nouveaux locaux : Openflow, première marketplace de prestations juridiques d'occasion, créée par Simon de Charentenay. Vincent Daffourd, à titre personnel, vient d'entrer à son capital.

Care Labs gère 30 000 professionnels de santé conventionnés sur ses dispositifs de paiement, Chèque Santé et Care Pay.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :