Les cagoules communicantes de Bodysens

 |   |  288  mots
La start-up nîmoise, spécialisée dans les capteurs physiologiques, entrera en phase commerciale dans deux mois. Bodysens accélère ainsi sa diversification dans la télémédecine.

La récente expédition d'une équipe d'alpinistes dans le mont Aconcagua, en Argentine, à plus de 7 000 m d'altitude, n'est pas un exploit sportif anodin.

Pour Bodysens, cette aventure aura permis de finaliser les tests sur un produit innovant : une cagoule équipée de capteurs physiologiques, récupérant toutes les paramètres santé du porteur et les transmettant en vue d'un traitement à distance.

La PME, créée en 2009 dans l'incubateur gardois Innov'up, compte en sortir la version commerciale d'ici l'été prochain, avec un objectif de plusieurs centaines de ventes dès la première année.

Bodysens amorce cette phase de production après deux augmentations de capital successives en 2010, d'un montant global de 200 000 €, et en vue de la prochaine programmée d'ici fin 2012.

Le produit de la PME vise d'abord le marché des sapeurs-pompiers et de la sécurisation des milieux hostiles, mais lui permet aujourd'hui de s'orienter vers le secteur de la télémédecine.

« La technologie que nous développons sur ces capteurs pourra être déclinée dans le milieu hospitalier pour la récupération de données, explique le président Denis Coulon. Plusieurs produits sont en cours d'élaboration avec des chercheurs, et seront prêts en 2012. »

Par ailleurs, Bodysens commercialisera, cet automne, un téléphone capable de produire plusieurs mesures pour les personnes cardiaques et les services hospitaliers.

Dans l'attente de sa certification, il est actuellement en phase de validation auprès des CHU de Nîmes (30) et Toulouse (31).

Bodysens emploie 5 salariés à ce jour (avril 2011).

Anthony Rey


À lire également :
- les 7 lauréats du concours Innov'up

Légende : L'expédition argentine a permis de finaliser les tests sur la cagoule intelligente de Bodysens
Crédit photo : Bodysens



Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :