Lubrano investit plus de 5 M€ sur son outil de production

 |   |  411  mots
La boulangerie industrielle héraultaise dirigée par François Lubrano investit 5 M€ de plus dans une 3e ligne de production, après 16 M€ engagés en 2012. L'effort vise à porter la capacité à 8 000 pièces/heure supplémentaires d'ici octobre.

Il y a deux ans, François Lubrano*, à la tête de l'entreprise Lubrano & Fils, investissait quelque 16 M€ dans un nouvel outil industriel de 9 000 m2 à Gigean (34), où il installait deux lignes de production de pains crus surgelés et de précuits surgelés.

Suivant sa stratégie de développement, il vient de lancer l'installation d'une troisième ligne de production.

« Sur la première ligne, nous avons encore de la marge, environ 30 %, mais la seconde est à saturation, déclare François Lubrano. Ce qui nous oblige à investir sur une 3e ligne, en précuit surgelé, toujours avec notre spécificité de précuit sur pierre de lave. »

Un investissement de 5 à 5,5 M€, pour un outil nouvelle génération offrant une cadence de production supérieure : la nouvelle ligne produira 8 000 pièces/heure (contre 4 500 et 4 200 pièces/heure sur les lignes 1 et 2), soit 3 tonnes/heure.

Ce nouvel investissement a été précédé d'une augmentation de capital par les actionnaires, et financé « par les banquiers », déclare François Lubrano.

La nouvelle ligne, dont les travaux vont démarrer début juin pour une mise en route début octobre, est destinée à produire des pains de petit grammage pour l'hôtellerie-restauration, « en priorité pour le marché français », précise François Lubrano qui annonce être « en discussion » avec des clients.

Aujourd'hui, même si elle a engagé des contacts avec l'Espagne par exemple, l'entreprise réalise l'intégralité de son chiffre d'affaires, 9,6 M€ en 2013, en France. « Travailler à l'export faisait déjà partie de notre stratégie en 2012, et si c'est possible, on le fera. Mais la priorité, c'est de faire tourner les lignes ».

Le chef d'entreprise mise sur un chiffre d'affaires prévisionnel 2014 de 14 M€.

La mise en route de cette troisième ligne de production sera accompagnée de quelques recrutements : « Dans un premier temps, les personnels en place suffiront, mais dès qu'elle commencera à tourner en deux-huit, nous recruterons une dizaine de personnes. Et j'espère qu'elle passera ensuite rapidement trois-huit... On devrait passer de 45 à 60 personnes d'ici deux ans ».

L'usine est déjà configurée pour accueillir une quatrième ligne de production. « D'ici deux ou trois ans », préconise François Lubrano.

Cécile Chaigneau

* François Lubrano a été désigné Décideurs de l'Hérault et Décideur de l'année aux Grands Prix Objectif 2012.

Lire également :
Lubrano et Fils investit 15,6 M€ à Gigean

Légende : François Lubrano
Crédit photo : © Edouard Hannoteaux

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :