La Tribune

Montpellier, l'Incubateur in the City

objectif-languedoc-roussillon.fr  |   -  527  mots
Inauguré fin avril dans le centre historique de Montpellier, le MIO (My Incubateur Office) loue des espaces de bureaux pour managers nomades. Cette alternative aux centres d'affaires périurbains répond à une vraie demande en locatif d'entreprise.

C'est une alternative sérieuse aux centres d'affaires décentralisés dans le quartier Millénaire, qui pourrait conforter la politique offensive d'internationalisation de Montpellier. Le Mio (My Incubateur Office) inauguré le 26 avril, propose à la location 125 m2 de bureaux et salles de réunion, dans le centre historique de Montpellier.

Le concept de ce « bureau d'hôtes » au design sobre et moderne, aménagé dans un appartement haussmannien et intégrant la notion du co-working, est une niche très attractive pour les entreprises :

« Nous avons pris les choses à contre-pied de l'offre proposée en réintégrant la notion d'entreprise au cœur de la ville », détaille Jacques Ost, pour présenter ces bureaux aménagés à équidistance entre la gare (4 stations de tram, le TGV), le Corum et la vie culturelle (opéra Berlioz, musée Fabre).

« C'est un centre d'incubation innovant, imaginé de plain-pied avec la ville autour des notions de flexibilité, de proximité et de convivialité. À la différence des autres bureaux impersonnels, on se l'approprie (My). Au Mio, un chef d'entreprise peut venir tester le marché, analyser si Montpellier s'avère être une plateforme idéale pour implanter son entreprise », poursuit Séverine Privat, son épouse et associée.

À la tête de l'agence Double-id (CA de 1,5 M€ fusionnant les sociétés bruxelloises Upgrade et Bliss Communication), ces experts en marketing et communication auprès des grands comptes (PostEurop, World Steel Association, Dell, Intel, Renault, Solvay Rhodia, Boréalis, etc.) mettent à profit 17 années d'expérience à l'international dans le secteur de l'entreprise.

« On voyageait beaucoup pour notre travail et on se retrouvait fréquemment dans des villes dont on ne pouvait sentir l'identité », analysent-ils de concert.

Ce « pied-à-terre professionnel » pour les chefs d'entreprises, répond surtout à une forte demande des entreprises en locatif d'urgence.

« Chez Dell, la chose la plus difficile à obtenir, c'est une salle de réunion », généralise Jacques Ost.

Le MIBI est complet, Montpellier dispose de cinq centres d'affaires louant des bureaux (Regus, BSE, espace center, Buroclub) : tous sont implantés dans le quartier Millénaire.

Dans ce contexte d'un marché saturé, le Mio a une carte à jouer : dans la mouvance de la notion de « tiers-lieu », il intègre des notions de confort et bien-être au travail (lumière et espace, panneaux acoustiques contre les nuisances sonores, etc.) mis en scène à travers des bureaux spécifiques : le Mio Lounge, bureau collaboratif pouvant accueillir 8 personnes en Open $pace ; Le Mio Zen conçu au contraire comme une « cellule d'isolement acoustique » pour travailler en toute sérénité ; ou le Mio Grande, salle de réunion d'une capacité de quinze personnes, équipée de panneaux acoustiques modulables.


Location à la journée à partir de 60 € pour une place dans le Mio Lounge et jusqu'à 280 € le Mio Grande (pour 15 personnes). À disposition des clients du Mio : ordinateur, connexion, imprimante laser, grands écrans, paper board, projecteurs, accès libre au Mio Café et au Mio Zen.

Idelette Fritsch


Légende photos : Le Mio Grande, qui peut acceuillir 15 personnes en réunion, est équipé de panneaux acoustiques amovibles permettant un découpage de l'espace en bureaux individuels.
Crédit photos : ©MC Lucat

Réagir