NTN-SNR investit 20 M€ sur sa filiale SNR Cévennes

 |   |  318  mots
Établie sur l'ex-site alésien de Richard Ducros, SNR-Cévennes a inauguré, le 27 septembre, une nouvelle unité, après 20 M€ d'investissement. But de l'opération : produire pour la construction automobile des roulements de 3e génération, son savoir-faire historique.  

Le site spécialisé dans la production de roulements pour l'automobile a inauguré, vendredi 27 septembre, une nouvelle unité de production, dédiée aux roulements de troisième génération.

« Nous produisons des roulements depuis 1974, et nos clients historiques étaient Renault et PSA-Citroën. Donc, la main d'œuvre est très qualifiée ici », indique Laurent Condomines, le directeur du site industriel situé à Saint-Privas-des-Vieux (30), pour expliquer le choix du groupe NTN-SNR (maison mère de SNR Cévennes, NDLR) à investir sur le bassin alésien.

La nouvelle unité, installée sur l'ancien site de Richard Ducros, sur la zone d'activité de Croupillac (30), se décline en quatre modules. « Deux d'entre eux sont déjà déployés et en activité depuis le début du mois de septembre, et d'ici fin 2014, les deux autres seront mis en service », précise Laurent Condomines.

Au total, c'est un investissement de près de 20 M€ qui a été nécessaire pour équiper le bâtiment de 7 000 m². « Nous avons été soutenus par l'État, grâce à une prime d'aménagement du territoire à laquelle les collectivités et l'Union Européenne au travers du fonds Feder ont participé », souligne le dirigeant.

Lorsque tous les modules seront mis en place, le site pourra enregistrer jusqu'à 2 M€ de roulements produits par an. Pour la maison mère, il s'agit de répondre aux besoins technologiques des constructeurs automobiles, notamment américains et japonais, mais également de conforter sa position de leader sur le marché européen.

À l'heure actuelle, SNR Cévennes réalise un chiffre d'affaire de 110 M€, et emploi un peu plus de 400 personnes sur le site alésien. « Les roulements de troisième génération devraient nous amener à recruter jusqu'à 35 personnes supplémentaires », affirme Laurent Condomines.

Amandine Ascensio

Lire également :
140 emplois créés sur l'ex-site de Richard Ducros

Légende : Roulement de 3e génération
Crédit photo : NTN-SNR

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :