La Tribune

Orchestra teste un nouveau concept de fidélisation

objectif-languedoc-roussillon.fr  |   -  282  mots
La marque de vêtements pour enfants teste un nouveau concept de fidélité dans ses boutiques. Et ce, un an après le lancement de Clubatcost, un concept de vente sans marge pour les adultes.

La marque de vêtements pour enfants teste un nouveau concept de fidélité dans ses boutiques. Et ce, un an après le lancement de Clubatcost, un concept de vente sans marge pour les adultes.

Le groupe montpelliérain Orchestra teste une nouvelle manière de distribuer ses produits, en donnant la possibilité à ses clients les plus fidèles de devenir membres du « Club Orchestra ».
En adhérant au club, via une carte annuelle de 30€, les clients bénéficient de 50% de réduction toute l'année dans les magasins participants à l'opération (*).
Le concept « Club Orchestra » est en test dans le magasin de Nîmes depuis mai 2009.
Le bilan après un an est, selon la direction, « très encourageant, avec un concept qui a optimisé la fidélité à la marque et permis de recruter de nouveaux clients ».
Selon nos informations, si ce bilan positif venait à se confirmer l'expérience pourrait être étendue à l'ensemble des boutiques du Languedoc-Roussillon.

Les fondateurs d'Orchestra, Pierre et Chantal Mestre, chapeautent le développement de la marque depuis 15 ans.
Le groupe, basé à Castelnau-le-Lez (34), est représentée dans 50 pays avec plus de 1000 points de vente et a réalisé en 2009 un CA de 130 M€, dont 40% à l'international.

Les responsables de tous ces points de vente seront invités lors de la convention annuelle du groupe, qui se tiendra les 6 et 7 juin 2010, à réfléchir sur ce nouveau concept de club.

Il y a un an, Pierre Mestre lançait Clubatcost, une formule qui permet aux membres du club d'acheter sans marge des vêtements pour adultes.

Marie-Claire Pit et Gwenaëlle Guerlavais

(*) Modification du texte le 28 mai 2010, après précisions du groupe Orchestra

Crédit : Orchestra



Réagir