Vignobles Investissement renforce son réseau Vinea

 |   |  605  mots
Créée par Michel Veyrier, Vignobles Investissement (transaction de propriétés viticoles) affine sa présence dans plusieurs régions françaises. Un plan stratégique pour 2013 qui prévoit aussi une nouvelle dénomination.

Vignobles Investissement, créée par Michel Veyrier, amorce le virage de l'année 2013 dans une perspective de repositionnement d'image et de renforcement de son réseau Vinea Transaction.

« L'objectif est de donner plus de lisibilité et de pertinence de service à notre réseau, explique Michel Veyrier, fondateur de Vignobles Investissement en 1990 à Montpellier et créateur du réseau Vinea Transaction en 2000. Les investisseurs et les vendeurs souhaitent des équipes de proximité. Nous entamons donc une démarche de sectorisation des zones et de spécialisation géographique. »

Les deux agences de Vignobles Investissement en Languedoc (Montpellier) et Côtes-du-Rhône (Châteauneuf-du-Pape) prennent donc la dénomination de Vinea Languedoc et Vinea Côtes-du-Rhône.

« Nous renforçons notre force de vente avec de nouveaux agents exclusifs, notamment sur les Côtes-du-Rhône Nord où nous n'étions pas présents », précise Michel Veyrier.

Par ailleurs, un travail important a été mené par le groupe sur le secteur Loire, qui s'est soldé par un changement de partenaire fin 2012 : désormais, Vignobles Investissement travaille avec Quatuor Vignobles, groupement avec lequel il collaborait déjà sur la zone de Cognac.

Dans une même optique de spécialisation et de renforcement de compétences, Vignobles Investissement vient de réorganiser Vinea Aquitaine.

« Le marché s'est intensifié, notamment avec l'arrivée des Chinois, explique Michel Veyrier. On a souhaité trouver une base plus solide. Nous avons donc intégré dans le réseau Alex Hall, un expert de la transaction qui connaît très bien la filière du vin à l'international. Et nous étoffons la structure via Quatuor Vignobles qui crée un pôle Aquitaine. »

Cette réorganisation porte le nombre d'agences du réseau Vinea Transaction à huit.

Vinea Transaction est présent sur l'ensemble du territoire, à l'exception de l'Alsace qui présente un marché très local où l'entreprise n'a pas pour ambition d'aller s'implanter.

Le réseau réalise 50 % de son activité à l'export, avec une évolution dans la nationalité des acheteurs : « Les Anglo-Saxons, qui représentaient 60 % des transactions il y a quelques années, ne représentent plus aujourd'hui que 10 %. Les nationalités montantes sont la grande Europe, l'Asie, la Russie et un peu l'Amérique du Nord. »

Michel Veyrier souligne néanmoins l'orientation du marché français, qui s'est tendu :

« Les dernières mesures fiscales prises nous ont compliqué la tâche. Ça a été la double sanction : les vendeurs sont impactés par la réforme du régime de la plus-value qui les contraint à attendre 30 ans avant d'être totalement exonéré d'impôt, et certains ont retiré leur bien de la vente. Quant aux acheteurs potentiels, ils sont touchés par une fiscalité directe ou indirecte qui impacte leur pouvoir d'achat ».

Qui sont les acheteurs de propriétés viticoles aujourd'hui ? Michel Veyrier en distingue trois catégories :

« Tout d'abord le professionnel qui cherche à s'agrandir. Nous venons, par exemple, de réaliser une opération significative avec la vente d'un domaine de Saint-Jean d'Aumières dans l'Hérault à la maison de négoce Joseph Castan et qui souhaitait renforcer sa légitimité. Il y a ensuite le Français en position de reconversion professionnelle qui dispose d'un capital. Et enfin les étrangers ».

S'il reste discret sur le chiffre d'affaires réalisé par l'entreprise, Michel Veyrier annonce chaque année plus de 300 M€ d'investissements en acquisition et rénovation, pour un volume moyen de 50 transactions.

Cécile Chaigneau

Lire également
Le Club de « Les grands domaines sont des fers de lance »

Légende : Michel Veyrier, fondateur de Vignobles Investissement et directeur du réseau Vinea.
Crédit photo : Vignobles Investissement

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :