MOCO, futur centre d’art contemporain de la Métropole

 |   |  27  mots
A partir de 2019, La Panacée jouera le rôle d'interface entre le nouveau centre d'art et l'Ecole des Beaux-Arts
A partir de 2019, La Panacée jouera le rôle d'interface entre le nouveau centre d'art et l'Ecole des Beaux-Arts (Crédits : Brice Pelleschi)
A l’occasion de la présentation, le 30 novembre, de la programmation de la Panacée, son directeur Nicolas Bourriaud et le président de Montpellier Méditerranée Métropole, Philippe Saurel, ont dévoilé le nom du futur Centre d’art contemporain, qui sortira de terre en 2019.

C'est officiel, le futur Centre d'art contemporain de Montpellier portera le nom de MOCO, deux syllabes qui claquent pour MOntpellier COntemporain. Cette institution culturelle prendra forme en...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :