L'économie de la bouvine à la loupe

 |   |  247  mots
L'économie de la bouvine génère 50 M€ de retombées sur la Métropole
L'économie de la bouvine génère 50 M€ de retombées sur la Métropole (Crédits : Métropole)
Une conférence dédiée à l'économie de la bouvine se tiendra à Baillargues, le 18 mai, à l'initiative de la ville, de la Métropole et de Midi Libre. Sur un territoire très lié à son vivier touristique et la valorisation de ses traditions, les retombées de ce sport sont estimées à 50 M€.

L'évènement organisé autour de la bouvine, le 18 mai à Baillargues*, vise à mettre en avant un écosystème reposant sur neuf arènes, sur les nombreuses manifestations qui gravitent autour (abrivados, bandidos, etc.), et qui génère 50 M€ de retombées financières sur ce territoire. Preuve de l'importance du secteur, la Métropole a créé, dès 2015, son propre "Trophée 3M" dédié à la course camarguaise : le circuit de cette compétition vient d'être élargi en passant de 9 à 11 villes participantes, avec l'inclusion de Mauguio et Lansargues (deux villes situées sur le territoire de Pays de l'Or Agglomération) en 2017.

Jean-Luc Meissonnier, maire de la commune et vice-président de la Métropole en charge des sports et des traditions sportives, replace l'intérêt de la course camarguaise dans la contexte d'un territoire métropolitain en forte croissance démographique (plus de 9 000 nouveaux habitants par an).

"Il faut redonner ses lettres de noblesse à la course camarguaise - souvent confondue avec la corrida  - en lui donnant la possibilité d'attirer un nouveau public, et en particulier les nouveaux habitants qui, en s'installant ici, veulent s'approprier les coutumes locales, déclare-t-il. De plus, l'économie de la bouvine repose sur l'image de la Camargue, et tout ce qui en découle en terme de préservation et de valorisation d'un territoire riche en zones humides, en zones naturelles d'élevage de taureaux et de chevaux, en parcs ornithologiques, etc."

* : le 18 mai à 18h, Espace Vigneron.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :