#jesuischarlie

 |   |  465  mots
(Crédits : CC)
Après l'attentat meurtrier qui a frappé Charlie Hebdo et fait 12 morts et 5 blessés, mercredi 7 janvier 2015, la communauté des journalistes, et avec elle, la communauté nationale, sont en état de choc. C'est donc un moment décisif pour réaffirmer les valeurs qu'elles défendent, comme le fait ici la rédaction de La Tribune, à laquelle s'associe Objectif Languedoc-Roussillon.

L'attaque menée contre la rédaction de Charlie Hebdo est venue rappeler combien la barbarie se conjugue avec le calcul le plus froid. Les deux terroristes savaient qu'en faisant irruption au moment où se tenait la conférence de rédaction - ce moment si particulier de la vie d'un journal -, ils tueraient le plus grand nombre de personnes. Le bilan, 12 morts (dont 2 policiers) et 5 blessés graves, est tragiquement lourd.

La publication ciblée est tout un symbole. Le journal satirique, qui avait déjà subi un attentat en 2011 après avoir publié des caricatures de Mahomet, représente en effet - qu'on l'apprécie ou pas - un bon baromètre de la liberté de la presse en France. Et c'est bien cette liberté que l'on a visée ce 7 janvier à Paris.

L'enquête dira ce qu'il en est des buts de l'opération, visiblement soigneusement préparée, de ses exécutants, des complicités, et surtout des commanditaires. S'il ne fait aucun doute que la France fait partie des cibles désignées par la nébuleuse terroriste des radicaux islamistes - l'attentat intervient au lendemain de l'envoi du porte-avions Charles de Gaulle dans le Golfe pour combattre le groupe État islamique -, il importe en premier lieu de ne pas chercher des boucs-émissaires, geste trop facile en ces temps de crise économique, sociale et politique.

La lutte contre le terrorisme se marie mal avec les discours grandiloquents, les déclarations enflammées, une vue court-termiste et les arrières pensées politiciennes. Au contraire, pour être réellement efficace sur le long terme, elle doit se mener sur le long terme nécessitant des moyens importants en renseignement, en actions d'infiltration, en éducation.

Le but des terroristes est de nous faire douter, raison de plus pour leur opposer l'unité de l'ensemble des citoyens autour des valeurs qui fondent la République, valeurs que l'on a eu trop tendance à oublier ces derniers temps : liberté, égalité et fraternité.

Robert Jules
Rédacteur en chef La Tribune, responsable du site www.latribune.fr

Suite à l'attentat dont Charlie Hebdo a été victime, l'ensemble de la rédaction et des collaborateurs d'Objectif Languedoc-Roussillon et Meridien Mag expriment leur solidarité et leur soutien aux équipes du journal et à leurs familles touchées par ce drame horrible. Ils condamnent avec la plus grande force l'attentat dont ont été victimes les journalistes et les collaborateurs de Charlie Hebdo dans l'exercice de leur fonction, ainsi que les représentants des forces de l'ordre. La liberté de la presse reste l'une des conditions essentielles du débat démocratique, qui suppose l'existence et la défense de toutes les formes d'expression.

Jean-Claude Gallo

Vice-président de La Tribune, directeur de la publication d'Objectif Languedoc-Roussillon et de Meridien Mag

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/01/2015 à 11:13 :
Oui, je suis Charlie !
NON ! Ils n'ont pas tué la Liberté !
Grâce à ses Héros, elle reste debout, comme eux !
Merci à ces 12 Héros qui sont restés debout jusqu'à la fin, un simple crayon à la main !
Nous sommes Charlie !
La France est Charlie !
Le Monde Libre est Charlie !
La France est en deuil, notre coeur aussi.
Une minute de silence, aujourd'hui à 12 h.
Réponse de le 09/01/2015 à 11:35 :
Oui je suis suis Charlie
Nous sommes des milliers de Charlies
Depuis des centaines d'années nous nous battons pour la liberté pour tous,
Et nous continuons !
12 se coucheront, 1000 se lèveront !!!!!!!
a écrit le 08/01/2015 à 10:41 :
je suis charle
a écrit le 08/01/2015 à 9:45 :
Nous sommes tous Charlie...
a écrit le 08/01/2015 à 8:51 :
Nous sommes tous Charlie ...
a écrit le 08/01/2015 à 8:38 :
je suis charlie

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :