"Osons l'innovation power ! "

 |   |  368  mots
(Crédits : SMAG)
Pour Stéphane Marcel, président du fonds d'amorçage régional Créalia, la légitimité de la région Occitanie dans l'accompagnement des entreprises innovantes est établie. Elle ne suffit pourtant pas, face à des concurrents profitant de capacités d'investissement considérables et d'un environnement réellement pro business.

Ambiance paisible de l'A380 à plus de 10 000 mètres d'altitude de retour de San Francisco... Je suis à la fois enthousiaste mais aussi préoccupé par ce que j'ai vu en Californie. Nous perdons un temps précieux ! À l'instar de nos amis américains qui ont su développer le « software power » dans la Silicon Valley, je suis convaincu que la France, et plus particulièrement la région Occitanie, doivent s'approprier « l'innovation power ».

Faire vite

Non, il ne s'agit pas d'un kidnapping mais bien d'une position légitime et largement méritée. Nous avons développé, depuis plusieurs années, un esprit d'entreprendre remarquable dans l'innovation partout en région Occitanie. Les politiques et les acteurs du développement économique doivent très vite prendre conscience qu'à terme, deux seules issues sont possibles : l'échec ou le succès. Nous avons encore le choix, mais pas pour longtemps. La situation intermédiaire actuelle n'est pas durable.

Je ne sais pas vous, mais moi j'ai choisi ! Nous devons accélérer les choses pour ne pas être doublés. La prise de conscience doit être collective et il ne faut pas avoir peur d'investir massivement et de faire des choix pour emprunter le chemin du succès. En matière d'innovation et de création de valeur, notamment dans la création d'entreprise, nous devons exister sur le plan international.

L'exemple américain

Les startupeuses et startupers californiens, sortis de Stanford, ne sont pas plus doués que les nôtres. Ils sont juste dans un environnement ultra favorable à la réussite et à la création de valeur. Les acteurs américains privés comme publics, peu philanthropes, ne lésinent pas sur les moyens investis pour favoriser le développement des jeunes entreprises innovantes. Le calcul est rapide et indiscutable sur le plan création d'emplois par exemple.

La création d'entreprise n'est pas simple et, le plus souvent, la solution passe par un financement important, efficace et résilient. Les outils d'ingénierie financière dans l'amorçage, les infrastructures d'accueil jusque dans les universités et l'accompagnement des entreprises sont la clef de la réussite. Donnons-nous les moyens de réussir et osons l'innovation power !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/08/2016 à 9:15 :
Bonjour Mr Stéphane Marcel
Il est très clair que l'innovation power serait un plus pour la région occitanie mais comment pouvoir concurrencer les États Unis alors que par exemple avec crealia il faut entre 6 mois et un an pour constituer une levée de fond
Cordialement
Laurent zanardo

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :