Une semaine décisive pour la Catalogne

 |   |  201  mots
Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy
Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy (Crédits : Sergio Perez)
Le gouvernement de Mariano Rajoy a annoncé, le 21 octobre, les mesures qu’il préconisait pour reprendre le contrôle de la Catalogne: destitution du gouvernement catalan, prise de contrôle de toutes les institutions régionales et organisation d'élections dans les six mois.

Les mesures, jugées extrêmement sévères par l'ensemble des observateurs, ont déjà été transmises au Sénat. Elles seront débattues en commission cette semaine. Le président catalan Carles Puigdemont sera invité à s'y expliquer.

Le vote des sénateurs est prévu vendredi 28 octobre, mais le Parti populaire de Mariano Rajoy détenant la majorité absolue, le résultat ne devrait provoquer aucune surprise, d'autant que les socialistes apporteront également leur soutien. Les mesures votées seront ensuite immédiatement applicables en Catalogne.

La riposte catalane

« Nous ne pouvons pas tolérer ces attaques, incompatibles avec la démocratie, et avec l'état de droit », a répondu, samedi 21octobre, le président Carles Puigdemont qui a ensuite annoncé une séance plénière du parlement catalan pour analyser les effets de l'application de l'article 155 et prendre les mesures appropriées pour y répondre.

Les porte-paroles des groupes parlementaires catalans se réunissent lundi 23 octobre pour décider de la date de cette session, probablement cette semaine, avant la suspension votée par le Sénat espagnol. Selon plusieurs sources indépendantistes, la coalition séparatiste pourrait en profiter pour déclarer l'indépendance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/10/2017 à 21:43 :
Et pour ces prochaines élections seront interdis de se présenter ,les indépendantistes et les communistes...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :