Les premières décisions de la Région font débat

 |   |  933  mots
Les 1ères nominations sont intervenues lors de la session plénière du 4 janvier
Les 1ères nominations sont intervenues lors de la session plénière du 4 janvier (Crédits : Rémi Benoit)
Les 158 nouveaux conseillers régionaux ont élu les vice-présidents et les membres de la commission permanente à l’occasion de la session d’installation du nouvel exécutif régional, le 4 janvier. Ces votes ont suscité des réactions de la part des partis d’opposition, notamment du FN.

Un certain nombre de votes figuraient à l'ordre du jour de la première assemblée plénière du Conseil régional du Languedoc-Roussillon/ Midi-Pyrénées qui s'est tenue le Lundi 4 janvier, à Toulouse.

Une fois réalisée l'élection de la nouvelle présidente de région, Carole Delga, ce fut au tour des membres de la commission permanente (CP) d'être choisis par les 158 nouveaux conseillers régionaux. Un premier vote en a fixé le nombre : 51 élus, soit près d'un tiers de l'assemblée régionale. Un second vote en a fixé la couleur politique : 30 sièges ont été attribués à la liste d'union de la gauche, 13 sièges pour le FN et 8 sièges pour le groupe LR-UDI-Modem.

À l'issue de ce premier tour, de nombreux représentants politiques de gauche ont pris la parole pour témoigner de leur engagement aux côtés de Carole Delga. Ce fut le cas Gérard Onesta, élu EELV et tête de liste des écologistes au premier tour.

« Nous serons loyaux mais exigeants, a-t-il lancé. Nous allons réinventer les fondements de notre assemblée régionale et je serai à vos côtés sur cette belle route ».

L'opposition prend la parole

Autre intervention, celle de Dominique Reynié, chef de file Les Républicains au premier tour de ces élections.

« Je salue votre élection,  a-t-il déclaré. À partir de maintenant, nous rentrons dans une opposition ferme  et déterminée. Nous serons très vigilants sur la manière dont se déroulera la fusion, notamment pour que le Languedoc-Roussillon n'en soit pas le parent pauvre et que des économies soient effectivement réalisées ».

Prenant acte du discours d'intention de Carole Delga qui invite à « oublier les postures électorales, les oppositions idéologiques ou de commodité, pour se mettre collectivement au travail », Dominique Reynié a demandé à la nouvelle présidente d' « ouvrir les commissions [notamment celle des finances] aux responsables politiques de l'opposition afin de moderniser le travail démocratique ». Carole Delga s'est engagée à apporter une réponse à l'élu dans les prochains jours.

« Davantage de reconnaissance » fut également l'un des messages porté par France Jamet. L'élue frontiste avait déposé sa candidature pour la présidence de la Région où elle a recueillie 40 voix.

« Notre opposition sera constructive mais je souhaite que vous preniez en considération le choix d'un tiers des électeurs qui ont voté pour nous. Ce n'était pas un vote guidé par la colère mais par une aspiration au changement. C'est un élément fondamental. Nous ne sommes pas un parti caricatural. Nous sommes un parti qui aspire à gouverner. »

Deux rapports complémentaires

France Jamet est également intervenue à l'issue de deux votes à l'ordre du jour (membre de la CP et vice-présidents), lorsque Carole Delga a annoncé l'examen de deux rapports complémentaires. Il s'agissait de projet de délégation du Conseil régional à la commission permanente et celui de délégation du Conseil régional à la présidente.

Invoquant le fait que ces votes n'étaient pas à l'ordre du jour et que les élus n'avaient pas pu en prendre connaissance, France Jamet a réclamé une suspension de séance. Elle fut accordée pour quinze minutes.

Les deux projets furent adoptés à l'issue de deux votes avec 112 voix pour dans chacun des cas.

« Ces deux démarches sont dangereuses car les décisions qui se prennent en CP ne sont pas publiques, à la différence de celles prises en assemblée plénière, a déclaré France Jamet. Nous refusons de déléguer des pouvoirs supplémentaires à la CP car les décisions doivent se faire en public, sous l'œil des journalistes ».

France Jamet a proposé d'ouvrir les CP au public. Carole Delga a répondu que « cette décision pourra être prise à l'occasion ».

Les 15 vice-présidents

L'élection des vice-présidents a désigné 15 élus pour assurer cette fonction. Avec la présidente, ils font partie des membres d'office de la commission permanente.

  • Sylvia Pinel,1ère vice-présidente en charge de l'Aménagement du territoire, des TIC et des politiques contractuelles.
  • Damien Alary, 2e vice-président en charge de l'Attractivité régionale et des relations internationales.
  • Agnès Langevine, 3e vice-président en charge de la Transition écologique et énergétique, de la biodiversité, de l'économie circulaire et des déchets.
  • Didier Codorniou, 4e vice-président en charge de l'Économie maritime, du littoral et des aéroports.
  • Nadia Pellefigue, 5e vice-présidente en charge du Développement économique, de la recherche, de l'innovation et de l'enseignement supérieur.
  • Jean-Luc Gibelin, 6e vice-président en charge des Mobilités et infrastructures transports.
  • Kamel Chibli, PS, 7e vice-président en charge de l'Éducation, de la Jeunesse et du Sport.
  • Béatrice Négrier, 8e vice-présidente en charge de l'Emploi, de la formation professionnelle et de l'Apprentissage.
  • Vincent Labarthe, 9e vice-président en charge de l'Agriculture et de l'enseignement agricole.
  • Guillaume Cros, 10e vice-président en charge des Affaires européennes, des fonds structurels, de la coopération au développement, de l'évaluation et de la prospective.
  • Jean-Louis Cazaubon, 11e vice-président en charge de l'Agroalimentaire et de la viticulture.
  • Jean-Louis Guilhaumon, 12e vice-président en charge du Tourisme et du thermalisme.
  • Dominique Salomon, 13e vice-présidente en charge de la Culture et des langues occitanes.
  • Aurélie Maillols, 14e vice-présidente en charge de la Montagne et de la ruralité.
  • Marie Piqué, 15e vice-présidente en charge des Solidarités, des services publics, de la vie associative et du logement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :