Béatrice Négrier quitte ses fonctions à la Région

 |   |  254  mots
(Crédits : L. Boutonnet/Région Occitanie)
La Région Occitanie, par la voix de sa présidente Carole Delga, a annoncé, le 24 août, que Béatrice Négrier quitte ses fonctions de vice-présidente en charge de la formation professionnelle. Celle-ci avait été condamnée pour abus de confiance en mai dernier.

Condamnée par le tribunal correctionnel de Montpellier pour abus de confiance, Béatrice Négrier vient de quitter ses fonctions de vice-présidente du Conseil régional Occitanie. Elle avait été reconnue coupable, le 24 mai, d'avoir détourné 340 000 € des caisses du Mouvement Républicain et Citoyen pour rembourser ses frais de campagne, lors des législatives de 2007, où elle s'était présentée à La Ciotat (13), avec une condamnation à 4 000 € d'amende à la clef, sans inscription au casier judiciaire.

Cette décision intervient au terme d'une réunion provoquée le 24 août par Carole Delga, présidente du Conseil régional, à l'hôtel de Région de Montpellier. Plusieurs conseillers régionaux, dont Bernard Carayon (LR) et France Jamet (FN), réclament le départ de Béatrice Négrier depuis plusieurs jours.

"Chacune et chacun le sait : je veux une Région exemplaire, déclare Carole Delga dans un communiqué. L'attitude responsable de Béatrice Négrier correspond à la qualité du travail qu'elle a mené en tant que vice-présidente."

La Région Occitanie indique, par ailleurs, que Béatrice Négrier a souhaité "pouvoir pleinement défendre son honneur sans mettre en difficulté le travail de l'exécutif régional".

Maire de Plaissan (34), huitième vice-présidente de Région, Béatrice Négrier était en charge de la formation professionnelle et de l'apprentissage. Elle avait occupé les mêmes fonctions aux côtés de Georges Frêche, Christian Bourquin et Damien Alary, ex présidents du Conseil régional Languedoc-Roussillon.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :