Philippe Saurel fait sa rentrée

 |   |  500  mots
Thierry Mazars (délégué Miss France pour la région LR), Aurore Kichenin (1ère dauphine Miss France) et Philippe Saurel (maire de Montpellier, président de M3M)
Thierry Mazars (délégué Miss France pour la région LR), Aurore Kichenin (1ère dauphine Miss France) et Philippe Saurel (maire de Montpellier, président de M3M) (Crédits : Christine Caville)
Le 18 août, tout en présentant la candidature de Miss Languedoc 2016, Aurore Kichenin, au concours Miss Monde, Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de la Métropole, a passé en revue quelques dossiers chauds de la rentrée. Il annonce, entre autres, son intention de passer au peigne fin les partenariats signés avec les clubs de sports professionnels de la Métropole.

Dans le prolongement de la dernière élection de Miss France, organisée fin 2016 à Montpellier, Philippe Saurel a présenté, le 18 août, la candidature d'Aurore Kichenin, Miss Languedoc et 1ère dauphine Miss France, au concours Miss Monde qui se déroulera en décembre en Chine. Pour le maire de Montpellier et président de la Métropole, l'aura de Miss France est un argument supplémentaire pour faire porter la voix de la ville.

Le rayonnement de Montpellier :  « L'organisation de l'élection de Miss France a été une bonne affaire pour Montpellier : elle a rassemblé 8 000 personnes, et a généré un bénéfice de 700 000 € dans les caisses de Montpellier Events (propriétaire l'Arena Sud de France, où se déroulait la finale, NDLR). Aujourd'hui, la 1e dauphine de Miss France, Aurore Kichenin, va représenter la ville, la région et la France au prochain concours Miss Monde. Je veux faire d'elle une ambassadrice de Montpellier. Elle sera présente lors de la venue imminente d'une délégation russe, et à l'occasion d'un voyage officiel en Chine que je ferai au mois d'octobre. Montpellier sera aussi à l'honneur le 29 septembre à Londres, pour la finale du Prix de la Meilleure ville culturelle émergente de l'année 2017, face à Athènes en Grèce et Tong-Li en Chine. »

La politique sportive de la Métropole : « Nous nous apprêtons à accueillir Philippe Lucas, l'ex-entraîneur de Laure Manaudou, comme nouvel entraîneur du 3MUC Natation. Il prendra ses fonctions lundi 21 août et j'assisterai à son premier entraînement. Au-delà, je vais demander un audit dans l'utilisation des aides versées aux clubs de sport professionnels de la Métropole. Entre autres éléments, il me paraît curieux de voir un logo de la Métropole aussi petit sur leurs maillots au regard de l'effort financier consenti. Je veux revoir le contenu des offres de partenariat proposées par ces clubs pour vérifier que nous ne sommes pas lésés par rapport aux autres partenaires. »

La situation financière locale : « L'annonce par le gouvernement d'une réduction de 300 M€ de la dotation aux collectivités au plan national sera quasiment indolore pour la Métropole : sur un budget d'1 Md€, elle se traduira par une perte de 200 000 €. Je n'irai pas me pendre aux grilles de la préfecture pour ça ! Quant à l'annonce d'une refonte de la taxe d'habitation, elle ne changera rien à mes engagements de campagne de 2014 : je ne toucherai pas aux impôts locaux. »

La réforme du code du travail et la feuille de route économique de La République En Marche : « Il ne m'appartient pas de m'exprimer sur ce sujet. C'est aux députés LREM de le faire. Je me suis mis « En Marche » car c'était la meilleure solution pour contrer le Front National aux dernières élections législatives. Pour le reste, je continue à revendiquer que je suis socialiste, issu du Parti Socialiste tendance Jaurès. Et je reste libre et indépendant. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/08/2017 à 21:46 :
heureusement pour Saurel, Jaurès ne peut pas répondre
a écrit le 21/08/2017 à 15:58 :
Il tombe bien bas notre cher Philippe. Pas grand chose de nouveau sous le soleil de Montpellier. C'est bien dommage.
a écrit le 19/08/2017 à 18:30 :
Elle devenue Miss métropole? Je croyais qu'elle était élue au niveau de la région ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :