Le Ceser propose « Languedoc-Pyrénées » pour baptiser la nouvelle région

 |   |  421  mots
Jean-Louis Chauzy, président du Ceser LRMP, et Carole Delga, présidente de Région
Jean-Louis Chauzy, président du Ceser LRMP, et Carole Delga, présidente de Région (Crédits : M.C.)
Réunis pour la 1ère fois en bureau à Montpellier, le 14 mars, les membres du Ceser ont proposé le nom Languedoc-Pyrénées pour baptiser le LRMP. Ils ont aussi approuvé le plan de 800 M€ en faveur du BTP lancé par Carole Delga.

« Le terme Languedoc correspond à une réalité historique et celui de Pyrénées est emblématique de l'espace régional, déclare Jean-Louis Chauzy, le président du Ceser (Conseil économique, social et environnemental régional) LRMP. À partir de ce constat, le Ceser propose le nom de Languedoc-Pyrénées  pour la nouvelle région. »

La nomination de la nouvelle région était à l'ordre du jour de la première réunion du bureau du Ceser qui s'est tenue à l'Hôtel de Région de Montpellier, le 14 mars. Cette assemblée régionale a été saisie le 3 février 2016 par le préfet de la région LRMP en vue de recueillir son avis sur les critères susceptibles de présider au choix du nom de la nouvelle région.

« Un groupe de travail s'est réuni le 3 mars et a défini sept critères pour définir le nom de la grande région, précise Jean-Louis Chauzy. Nous avons auditionné les meilleurs historiens et géographes de la région ainsi que des dirigeants tels que ceux d'Airbus. Ceux-ci préconisent que le terme Pyrénées précède celui de Languedoc car le premier est plus connu à l'international. »

Pas de Septimanie

Présente à ce premier bureau, Carole Delga, la présidente de la Région, a rappelé le calendrier du processus de détermination du nom de la nouvelle région.

« Dans un premier temps, une consultation institutionnelle va nous permettre de recueillir l'avis des acteurs institutionnels du territoire et de déterminer une liste de trois ou quatre noms qui seront soumis à une consultation citoyenne une fois qu'ils auront été adoptés en assemblée plénière », indique Carole Delga.

La présidente de Région exclut déjà quelques noms. « Septimanie », « Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées » ou encore « Bas de France » ne seront pas candidats au baptême.

"Oui" au plan Marshall

La plan Marshall de 800 M€ en faveur du BTP (qui a été lancé officiellement par Carole Delga le 11 mars) était également à l'ordre du jour de ce premier bureau du Ceser. Il a été salué par les conseillers et leur président.

« Je ne dirai que du bien de ce plan Marshall que nous attendions depuis des années, indique Jean-Louis Chauzy. Carole Delga a une assemblée rassemblée à ses côtés. »

Le Ceser LRMP compte 213 conseillers. Il représente la deuxième assemblée régionale et contribue à l'expression de la société civile de la Région.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/03/2016 à 7:57 :
Bonjour,
Je propose comme nouveau nom : "Terres Languedociennes"
a écrit le 15/03/2016 à 22:40 :
pyrenées-languedoc me semble une bonne proposition . c'est identitaire ça repond a la question posée :qui sommes nous? ou sommes nous?
a écrit le 15/03/2016 à 8:03 :
Bjr, "le nom de Languedoc-Pyrénées pour la nouvelle région" J" adhère! SUPER! Cdlmt
a écrit le 14/03/2016 à 22:08 :
Si le nom retenu est la proposition du CESER, quid des départements du nord de la région ! Il est clair qu'aucune proposition ne fera l'unanimité, mais il faudrait tout de même trouver un nom facile à utiliser pour la communication.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :