Philippe Augé élu président de l’Université de Montpellier

 |   |  187  mots
Philippe Augé a été élu le 6 janvier 2015 à la présidence de l'université de Montpellier
Philippe Augé a été élu le 6 janvier 2015 à la présidence de l'université de Montpellier (Crédits : Luc Jennepin)
Le 6 janvier 2015, Philippe Augé, ancien président de l’Université Montpellier 1, a été élu pour 4 ans au poste de président de l’Université de Montpellier, résultant de la fusion, au 1er janvier 2015, de l'UM1 et l'UM2.

Président de l'UM1 depuis avril 2009, c'est sans surprise que Philippe Augé a été élu à la présidence de l'Université de Montpellier par 31 voix sur 35 membres que compte le Conseil d'Administration. À 47 ans, le professeur de droit public et actuel président de la communauté des universités et établissements du Languedoc-Roussillon (COMUE - depuis janvier 2012, ancien PRES-Sud de France) était seul candidat à cette élection, organisée par Jean Sarrazin, administrateur provisoire de l'entité issue de la fusion entre l'UM1 et l'UM2.

Une fusion officielle depuis le 1er janvier et qui doit permettre d'augmenter le potentiel de formation et de recherche en regroupant les scientifiques de toutes disciplines mais également améliorer les organisations au service des étudiants et des personnel. Avec dans le viseur l'ambition de concurrencer des grandes universités mondiales, en se positionnant à la 6e place des universités françaises.

En interne, la fusion des universités, orchestrée depuis 2012 par Michel Robert (ancien président de l'UM2) et Philippe Augé (ancien président de l'UM1) aura mobilisé 300 agents. Le résultat : 41 000 étudiants, dont 16% internationaux, 72 structures de recherche, 1 900 enseignants-chercheurs, 4 500 agents et 400 M€ de budget.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/01/2015 à 9:16 :
Quel sera le nom officiel de l'université? j'ai lu ou entendu "NUM" (Nouvelle Université de Montpellier), 3université de Montpellier"...? Merci pour vos réponses.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :