MBS : les professionnels bénéficient aussi de l’alternance pour financer leur diplôme Grande Ecole

 |   |  465  mots
(Crédits : MBS)
Montpellier Business School ouvre son diplôme Grande Ecole (Master / bac+5) aux actifs en évolution ou en reconversion qui peuvent ainsi tirer parti du rythme de l’alternance et de nombreux dispositifs de financement : plan de formation, période de professionnalisation, congé personnel de formation (CPF), congé individuel de formation (CIF)…

Selon une enquête « Opinion way/AFPA » de 2014 : 74% des salariés ont déjà envisagé de changer de vie, et 60% des actifs ont déjà connu un changement d'orientation professionnelle. Se former tout au long de la vie est une nécessité partagée. Les carrières ne sont plus linéaires et ne se font plus uniquement dans le même secteur d'activité.

Les entreprises doivent, depuis le 1er janvier 2019, construire le plan de développement des compétences de leurs collaborateurs. Il s'agit d'identifier et accompagner les évolutions et parcours de leurs salariés, parfois en proposant des formations diplômantes pour acquérir de nouvelles compétences en lien avec les besoins de l'activité. Comme le programme Grande Ecole de Montpellier Business School.

« Cette formation d'excellence, revêtue du Grade de Master, se suit sur deux ans, en alternance. Elle couvre tous les domaines de la gestion d'entreprise. Les parcours de spécialisation permettent ensuite de répondre aux aspirations et besoins des salariés et des équipes en se spécialisant dans un domaine. Il est possible de se spécialiser en RH, contrôle de gestion, marketing, supply chain, ou encore en métiers de la banque, confirme Marie-Lise Raymond, responsable du développement des programmes de formation continue. Les nombreux professionnels qui se sont formés à nos côtés ont ainsi pu soit mettre à jour leurs pratiques et acquérir des compétences complémentaires, soit connaître un virage professionnel et profiter de cette formation pour aller vers de nouveaux métiers. »

La formation permet aussi de changer d'air, de prendre de la hauteur et du recul sur son quotidien et de partager les bonnes pratiques et les difficultés avec d'autres professionnels que l'on n'aurait pas eu l'occasion de rencontrer ailleurs.

Un changement professionnel n'est pas nécessairement conditionné au suivi d'une formation, mais les dispositifs d'apprentissage ou de contrat de professionnalisation permettent de lier cette aspiration au changement avec une poursuite ou une reprise d'activité. En effet, un demandeur d'emploi qui souhaiterait se former, peut signer un contrat d'apprentissage avec une entreprise. Le rythme alterné de Montpellier Business School permet au néo salarié d'être présent trois semaines en entreprise, pour une semaine de cours, et d'être ainsi, dès le début de son contrat d'alternance, une réelle ressource pour son employeur.

Ecole n°1 de l'alternance en France, Montpellier Business School est aujourd'hui considérée comme un acteur académique mais aussi économique, social et sociétal ayant un impact fort sur son écosystème. Son ancrage territorial historique constitue un véritable levier pour renforcer l'attractivité et l'image de la région Occitanie.

Renseignement sur ce lien ou auprès de Marie-Lise Raymond ([email protected]) au 04 67 10 26 08.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :