Dernière ligne droite pour l’école de sommellerie en Roussillon

 |   |  568  mots
Le chantier à Thuir, au-dessus des caves Byrrh, mobilise 1,4 M€ d'investissements
Le chantier à Thuir, au-dessus des caves Byrrh, mobilise 1,4 M€ d'investissements (Crédits : Caves Byrrh)
Initié en 2016, le projet d’école de sommellerie porté par deux Communautés de communes du Roussillon entre dans la dernière ligne droite. Les travaux d’aménagement ont débuté sur le site de Thuir. L’ouverture est programmée pour 2021.

Après trois ans d'étude, le projet d'école de sommellerie, voulue par l'intercommunalité des Aspres et celle des Albères-Côte vermeille-Illibéris, entre dans sa dernière ligne droite. L'ambition de cette école est avant tout de mettre en valeur les vins du Roussillon, afin qu'ils gagnent en notoriété.

Des formations pour différents publics

L'idée est donc d'amener les prescripteurs que sont les sommeliers à une meilleure connaissance des vins du département avec des formations ciblées et la possibilité de visiter les vignobles environnants. Mais l'école dispensera également une formation sur l'ensemble des vins français et des vins du monde. Le contenu des formations est à l'étude mais plusieurs strates d'ores et déjà sont prévues.

"Nous dispenserons des formations courtes de deux à cinq jours destinées aux acteurs locaux de la restauration et du tourisme pour qu'ils soient en mesure de parler des vins du Roussillon. Nous délivrerons également des formations diplômantes, conçues notamment avec l'université de Perpignan, qui s'adressent à des publics plus nationaux. Nous aurons aussi un troisième niveau avec le WSET (Wine & Spirit Education Trust), programme de formation reconnu...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :