L'Université de Montpellier est la plus innovante en France selon Reuters

 |   |  312  mots
L'UM accueille 47 000 étudiants et 4 000 chercheurs
L'UM accueille 47 000 étudiants et 4 000 chercheurs (Crédits : UM)
Dans le 5e palmarès mondial des universités les plus innovantes, que vient de publier Reuters, l'Université de Montpellier arrive en tête des établissements français et devance ses homologues de la Sorbonne et de Paris-Sud. Elle contribue à la bonne performance des Français, en forte hausse.

Reuters établit depuis cinq ans un palmarès* recensant les universités les plus innovantes : dans la dernière édition publiée le 23 octobre, l'Université de Montpellier (UM), en atteignant la 44e place, se classe devant huit autres établissements français, dont trois parisiens, Sorbonne Université (56e), Paris-Sud (64e) et Paris-Descartes (66e). Elle figurait au 2e rang des universités françaises dans la précédente édition de ce palmarès.

"L'Université de Montpellier entretient des liens étroits avec les industries de la région, notamment dans le secteur biomédical et les nouvelles technologies, dont Horiba, IBM et Sanofi", mentionne Reuters, cité par AEF Info. Plus précisément, l'université montpelliéraine se démarque avec 586 familles de brevets, qui expliquent sa performance au classement.

"Notre prééminence dans le classement mondial de Reuters est un signe fort de la reconnaissance de l'Université de Montpellier en tant qu'acteur incontournable de l'innovation française. C'est aussi le signe de l'intelligence collective du site et des liens privilégiés entretenus par le monde académique avec les industries régionales", se félicite Philippe Augé, président de l'UM.

L'UM accueille 47 000 étudiants et 4 000 chercheurs. Elle intègre 76 structures de recherche réparties dans neuf départements scientifiques. En 2020, elle fêtera les 800 ans de sa Faculté de médecine, la plus ancienne au monde encore en activité.

Avec huit universités classées dans ce palmarès, la France est en forte progression : elle atteint la 3e position au niveau mondial, arrivant derrière les États-Unis (46 établissements classés) et talonnant l'Allemagne (9).

* la critères examinés par Reuters sont : volume des brevets, succès des brevets, brevets mondiaux, citations de brevets, impact de la citation des brevets, pourcentage de brevets cités, brevet à l'article/impact de la citation de l'article, article de l'industrie/citation impact, pourcentage d'articles collaboratifs de l'industrie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/10/2019 à 7:45 :
Mon oeil !
a écrit le 29/10/2019 à 10:52 :
Très bonne université mais très très mauvaise gestion des bibliothèques universitaires qui est un véritable scandale ! Des bibliothèques qui ferment très tôt et ne sont presque pas ouvertes les week-end !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :