Disparition de Cécile Zinzindohoué

 |   |  211  mots
Cécile Zinzindohoué
Cécile Zinzindohoué (Crédits : DR)
Chirurgienne cancérologue réputée, Cécile Zinzindohoué est décédée, le 30 janvier, des suites d'une longue maladie. Elle était la cofondatrice de Montpellier Institut du Sein, destiné aux femmes touchées par un cancer du sein ou présentant un risque familial de cancer du sein.

Chirurgienne cancérologue réputée, Cécile Zinzindohoué (52 ans) s'était investie personnellement dans la création du Montpellier Institut du Sein (MIS), en 2010, une structure destinée aux femmes touchées par un cancer du sein ou présentant un risque familial de cancer du sein.

Elle avait su rallier autour d'elle une cinquantaine de praticiens investis désormais dans la démarche au sein de l'association, qui propose des parcours de soins personnalisés, du dépistage jusqu'à l'après-traitement.

Malgré la maladie, Cécile Zinzindohoué avait continué, au-delà de ce premier succès, à s'investir dans de nouveaux projets : campagnes de dépistages, duplication du MIS dans d'autres villes, etc.

En 2016, le jury de La Tribune Women's Awards by Objectif Languedoc-Roussillon l'avait récompensée en catégorie "Femme de science et recherche", louant son action pour "casser l'image du chirurgien arrogant en mettant tous les praticiens au même niveau et surtout en replaçant la patiente au cœur de la démarche" : "Elle fait partie des professionnels de santé libéraux qui ont inventé un nouveau modèle d'organisation en réseau pour mieux accompagner les patientes".

L'équipe d'Objectif Languedoc-Roussillon adresse ses plus sincères condoléances à sa famille, ses proches et ses collaborateurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :