Une femme à la présidence du CIVL

 |   |  546  mots
Miren de Lorgeril, nouvelle présidente du CIVL.
Miren de Lorgeril, nouvelle présidente du CIVL. (Crédits : DR)
Miren de Lorgeril, présidente des Vignobles Lorgeril, succède à Xavier de Volontat à la présidence du Conseil Interprofessionnel des Vins du Languedoc (CIVL). Elle est la première femme portée à la tête d’une interprofession viticole régionale.

Miren de Lorgeril, présidente des Vignobles Lorgeril, a été élue ce vendredi 6 juillet à la présidence du Conseil Interprofessionnel des Vins du Languedoc (CIVL). Elle était la seule candidate désignée par le collège des metteurs en marché, qui selon la règle de l'alternance, doit succéder à Xavier de Volontat, président sortant qui représentaIt les producteurs.

C'est la première fois qu'une interprofession viticole régionale sera présidée par une femme.

Ses trois priorités

Fraichement élue, la nouvelle présidente a présenté sa feuille de route, discutée en amont avec les producteurs et négociants. Elle s'est fixé trois priorités. La première est la continuité dans le développement de la segmentation de l'offre AOP régionale et de sa visibilité.

« Aujourd'hui nous avons beaucoup avancé sur la connaissance de nos terroirs, il faut maintenant les faire comprendre et les partager », indique-t-elle.

Sur la question de la responsabilité environnementale, elle annonce : « Nous allons engager un travail de fond sur ce thème pour aider les vignerons et négociants à s'adapter à cet enjeu majeur. Le travail sur les cépages résistants qu'a initié le CIVL va être poursuivi. La commission technique du CIVL est notre bras armé pour travailler avec les chercheurs sur toutes les innovations que nous pourrions mettre en œuvre pour progresser sur ce sujet ».

Enfin, la nouvelle présidente entend poursuivre le développement de l'AOC Languedoc rosé.

« Cette appellation régionale a fortement progressé en rosé. Elle est devenue une référence nationale. Nous allons continuer dans cette voie, valoriser cette couleur et accentuer nos actions de promotion ».

Un bureau renouvelé et rajeuni

Miren Lorgeril s'appuiera sur un bureau resserré (de 20 à 15 membres) et très largement renouvelé : 10 membres sur 15 sont nouveaux, dont quatre femmes.

« C'est une impulsion que j'ai voulu donner, plaide la nouvelle présidente. Il faut renouveler nos institutions et y faire entrer la nouvelle génération. Notre benjamine, Jeanne Fabre, a 33 ans. La moyenne d'âge a été rajeunie de 10 ans. Dans nos territoires, nous avons beaucoup de jeunes qui ont plein d'idées. Il faut qu'ils s'approprient nos instances et nous apportent des énergies nouvelles. »

Le CIVL fêtera l'an prochain ses 25 ans.

« En une génération, nous avons fait le travail de deux à trois générations. Le Languedoc a fait un énorme pas en avant dans la qualité de ses vins et la dynamique de leur mise en marché. C'est un travail qu'on avait besoin de faire. Il faut maintenant persévérer, gagner encore en qualité et surtout faire connaître toute la diversité de nos terroirs. »

Vignobles Lorgeril : 6 domaines et 300 ha

C'est en 1992 que Miren de Lorgeril quitte ses fonctions de juriste internationale à Paris pour démarrer une nouvelle vie dans la viticulture, en reprenant la le Château de Pennautier, propriété viticole familiale dont a hérité son mari.

Aujourd'hui, les Vignobles Lorgeril comptent aujourd'hui six domaines totalisant 300 ha de vigne dans différentes appellations de la région. Une activité de négoce a été développée pour alimenter la croissance des marchés. Les Vignobles Lorgeril commercialisent près de 3 millions de cols par an et réalise un chiffre d'affaires de 10 M€.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :