Légion d’honneur pour le médecin infectiologue montpelliérain Jacques Reynes

Jacques Reynes, médecin infectiologue et chef du service de maladies infectieuses et tropicales au CHU de Montpellier, recevra ses insignes de Chevalier de la Légion d’honneur au cours d’une cérémonie officielle le 27 août.

3 mn

Le professeur infectiologue montpelliérain Jacques Reynes recevra ses insignes de la Légion d'Honneur le 27 août 2021.
Le professeur infectiologue montpelliérain Jacques Reynes recevra ses insignes de la Légion d'Honneur le 27 août 2021. (Crédits : DR)

C'est une distinction pour « son parcours et son engagement ». Dans cette période fortement teintée de crise sanitaire, la récompense prend encore plus de résonnance. Le 27 août, Jacques Reynes, professeur des universités et praticien hospitalier, médecin infectiologue, chef du service de maladies infectieuses et tropicales au CHU de Montpellier et professeur à la Faculté de médecine de l'Université de Montpellier, recevra ses insignes de Chevalier de la Légion d'honneur au titre de la promotion du 1er janvier 2021 (contingent du ministère des solidarités et de la santé).

Cette distinction vient souligner quarante ans de services. Coordinateur du département des maladies infectieuses et tropicales au CHU de Montpellier, le Professeur Jacques Reynes a été responsable de l'équipe "recherche clinique" dans l'unité mixte internationale "Recherches translationnelles sur le VIH et les maladies infectieuses" (UMI 233 TransVIHMI), dont les travaux de recherche sont réalisés sous les tutelles de l'IRD, l'INSERM et l'Université de Montpellier. Spécialiste de l'évaluation des nouveaux traitements anti-infectieux, Jacques Reynes a notamment participé aux essais thérapeutiques internationaux, « devenant ainsi un expert reconnu des nouvelles molécules et stratégies thérapeutiques dans le champ du VIH/SIDA », indique l'Université de Montpellier. A l'origine de plus de 400 publications scientifiques dans des revues internationales, il a co-écrit en 2019 l'ouvrage de référence en France sur l'infection VIH.

En sa qualité de coordinateur de la Fédération hospitalo-universitaire (FHU) "Infections and Chronicity", Jacques Reynes s'y est investi afin d'améliorer les connaissances, le diagnostic, la prévention et les soins des maladies infectieuses chroniques, des comorbidités émergentes et des suites d'infections chroniques.

Mobilisation autour du Covid-19

Depuis le début de la pandémie de Covid-19 en 2020, le Professeur Reynes et les équipes du CHU de Montpellier sont pleinement mobilisés.

« Il s'est notamment vu confier la coordination nationale de deux essais cliniques internationaux sur le Remdésivir, première molécule ayant obtenu une AMM européenne, rappelle le communiqué de l'Université. Il a par ailleurs initié l'essai thérapeutique randomisé inter-régional COVIDOC dès le mois d'avril 2020. Il a également été l'investigateur principal de l'étude menée au CHU de Montpellier d'évaluation clinique du test rapide salivaire EasyCov lancé en début d'année et co-développé par l'entreprise SkillCell Alcen et le laboratoire mixte montpelliérain CNRS/Sys2Diag. »

Jacques Reynes s'est aussi fortement investi en faveur du nouveau bâtiment (près de 2.000 m²) des Maladies Infectieuses et Tropicales (MIT) du CHU de Montpellier, situé sur le site de l'hôpital de la Colombière, baptisé Centre d'infectiologie André Bertrand (en hommage au Professeur André Bertrand, spécialiste de cette discipline et ancien chef de service de Maladies Infectieuses à l'Hôpital Gui de Chauliac) et inauguré en 2021.

Jacques Reynes est également le président des 22e Journées nationales d'infectiologie, congrès co-organisé par la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF) et le Collège des Universitaires des Maladies Infectieuses et Tropicales (CMIT), qui se dérouleront du  30 août au 1er septembre 2021 à Montpellier.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.