En région, le tri selectif reste encore à améliorer

 |   |  399  mots
(Crédits : ©Eco-Emballages-William Alix-Sipa Press)
Eco-Emballage, entreprise spécialisée dans le secteur du recyclage des emballages éco-ménagers, publie un Observatoire du geste de tri. En Languedoc-Roussillon, en 2013, les habitants ont trié 52 kg d’emballages ménagers, soit une hausse de 2,5 % par rapport à 2012.

Pour la première fois, Eco-Emballages, société privée « d'intérêt général », publie son Observatoire du geste de tri et fait un bilan du tri, notamment en Languedoc-Roussillon. Selon les chiffres que révèle l'étude, 122 400 tonnes d'emballages ont été recyclées en 2013 sur les 3,2 millions de tonnes recyclées en France.

Et c'est le verre qui reste en retard par rapport aux autres matières triées, puisqu'il recule de 0,6 % en 2013, soit 76 290 tonnes d'emballages triées. En revanche, le tri du plastique et du métal augmente de 5 % par rapport à 2012 (10 000 tonnes en 2013 pour les emballages plastiques, 4 870 tonnes pour les emballages en métal), celui du carton enregistre une hausse d'1,2 % pour 30 972 tonnes recyclées.

« La région Languedoc-Roussillon accuse des performances en dessous de la moyenne nationale en matière de tri du verre, avec 29,7 kg par an et par habitant, alors qu'au plan national, le verre se trie à raison de 30,5 kg par an et par habitant », détaille Richard Quemin, directeur régional d'Eco-Emballages.

25 M€ reversés aux collectivités du Languedoc-Roussillon

Selon Eco-Emballages, les raisons sont liées à un manque d'information (20 % des gens déclarent ne pas connaître les consignes du tri en région, contre 14 % au plan national), mais également sur le dispositif : en région, 38 % des habitants déclarent que le système du tri du verre manque de praticité. Pourtant, les résultats restent plutôt positifs.

« La région recense 14 centres de tri et 2 verreries sur le territoire (Vergèze et Béziers, NDLR), pour 2,6 millions de personnes desservies », indique Richard Quemin, dont la société, reverse 25 M€ aux collectivités locales régionales, soit l'équivalent de 9,70 € par habitant. Au total, nous collectons, auprès des industriels, 566 M€ par an (l'adhésion est obligatoire et calculée selon un système de barème, ponctué de bonus/malus, en fonction de la nature des consignes de tri que l'industriel indique sur son emballage, NDLR) que nous reversons à 95 % aux collectivités locales pour les soutenir dans leur action de collecte des déchets, de tri et de recyclage. »

Un soutien qui s'illustre par exemple par le renouvellement des colonnes à verre de la zone du Sud Gard et de la Petite Camargue, de l'Agglomération de Montpellier ou par la création du concept d'« ambassadeurs du tri » à Béziers, dans le quartier de la Devèze.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/11/2014 à 22:58 :
Bonjour,
Pourquoi voulez vous que nous habitants de cette region fassions un effort en faveur du tri puisque cela ne nous rapportera aucune baisse de la TEOM qui est au demeurant un impôt inique puisque adossé à la taxe foncière ?
Ainsi un logement vide d'habitant donc ne produisant pas de déchets sera taxé
Un petit logement surpeuplé sera moins taxé qu'un logement plus grand hébergeant une seule personne.
Toutes choses égales par ailleurs, celui qui fait un effort de tri et évite les produits générateurs de déchets difficiles à recycler se vera taxer autant que celui qui s'en fout
En pratique la seule solution équitable et motivante consisterait à taxer les industries et distributeurs sur tous les produits mis sur le marché en tenant compte de la difficulté technique à recycler les déchets issus de ces produits.
Cela inciterait les industriels à concevoir des produits à faible taux de dechet et facilement recyclables.
Cela inciterait les consommateurs à choisir les producteurs qui font cet effort
En corollaire il convient de supprimer cet impôt inique la TEOM
jolikandi0voila.fr
Réponse de le 09/11/2014 à 18:37 :
A refuser toute responsabilité et la rejeter sur les industriels, qui va triez pour vous? Le tri est un geste citoyen qui s il est pratiqué collectivement bénéficiera à tout le monde et à soi même par la TEOM

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :