EcoZoom : l’activité en hausse de 2,3 % dans les PME d’Occitanie

 |   |  553  mots
Philippe Lamouroux, président de l'Ordre des experts-comptables de la région Montpellier.
Philippe Lamouroux, président de l'Ordre des experts-comptables de la région Montpellier. (Crédits : Edouard Hannoteaux)
Le baromètre économique élaboré par les experts-comptables sur l’Occitanie révèle une activité des entreprises à la hausse dans 11 des 13 départements sur le 1er trimestre par rapport au 1er trimestre 2017. En revanche, les investissements sont à la baisse de 7,5 %.

EcoZoom Image PME est le baromètre* de l'économie régionale élaboré par l'Ordre des experts-comptables de la région Montpellier. La dernière étude décryptant les tendances d'évolution de l'activité des PME en Occitanie pour le 1er trimestre 2018 vient d'être publiée.

Premier constat optimiste : l'activité a augmenté de 2,3 % par rapport au 1er trimestre 2017, soit le même niveau que la moyenne nationale. La région se classe ainsi au 8e rang en termes d'évolution du chiffre d'affaires. Le baromètre montre toutefois une « dynamique est moins forte qu'en fin d'année ».

Point notable : la hausse d'activité a concerné 11 des 13 départements occitans : les Hautes-Pyrénées (+ 4,1 %), le Gard (+ 3,5 %) et la Haute-Garonne (+ 3,4 %) composent le podium régional et ont porté la croissance. Le département des Pyrénées-Orientales (+ 2,3 %) enregistre une performance, suivi de près par le Gers (+ 2,1 %) et l'Hérault (+ 2 %). L'Aveyron (+ 1,8 %), le Tarn-et-Garonne (+ 1,6 %), le Lot (+ 1,2 %), l'Ariège (+ 0,7 %) et le Tarn (+ 0,7 %) affichent des croissances inférieures à celles du précédent trimestre. Quant à l'Aude (- 0,5 %) et la Lozère (- 0,8 %), elles ont souffert et enregistré des résultats négatifs.

« Les entreprises régionales affichent une croissance moyenne de 2,9 % de leur chiffre d'affaires sur les quatre derniers trimestres. Le résultat se situe au-dessus de la performance nationale (+ 2,5 %) », analyse l'étude.

Performance dans la construction et l'hébergement-restauration

« Les TPE-PME occitanes des cinq secteurs suivis par l'Ordre des experts- comptables ont vu croître leur chiffre d'affaires, comme lors des trois précédents trimestres, observe le baromètre. Les TPE-PME des secteurs des transports et de l'entreposage (+ 6,2 %) ont de nouveau porté la croissance régionale, avec, dans une moindre mesure, celles de l'hébergement-restauration (+ 2,7 %). Les TPE-PME des secteurs du commerce (+ 1,9 %) et de la construction (+ 1,8 %) affichent des performances inférieures à celles du précédent trimestre et à la moyenne régionale. Les entreprises de l'industrie manufacturière (+ 0,2 %) enregistrent un second trimestre consécutif de très faible croissance. »

En revanche, les hausses d'activité des TPE-PME régionales des secteurs de la construction et de l'hébergement-restauration sont supérieures aux moyennes nationales de leur secteur respectif.

Investissements : avant-dernier rang national

Le baromètre indique par ailleurs que « les TPE-PME occitanes affichent de nouveau un fort recul des investissements (- 7,5 %) après celui du précédent trimestre. L'inquiétude se confirme donc, même s'il convient de le mettre en perspective avec l'excellent résultat du 1er trimestre 2017 auquel il est comparé et qui nuance une partie de l'ampleur de la baisse. La région se situe à l'avant-dernier rang du classement national. »

Sur les quatre derniers trimestres, les structures occitanes ont, en moyenne, réduit de 0,6 % les montants investis. Un résultat qui reste inférieur à la moyenne nationale (+ 0,8 %).

« Les TPE-PME des secteurs du commerce et de l'industrie manufacturière ont de nouveau fortement réduit leur effort, à - 14,1 % et - 10,2 %. La baisse a également concerné celles du secteur de la construction (-2 %). Les entreprises du secteur des transports et de l'entreposage ont redressé la barre (+ 0,4 %), après la diminution du précédent trimestre. Celles du secteur de l'hébergement-restauration semblent en confiance et ont accru de 6 % les montants investis. »

 * Créé à partir de Statexpert, la base de données statistiques de la profession comptable issue des flux des télédéclarations fiscales et sociales

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :