Covid-19 : la baisse d’activité économique est de 33 % en Occitanie

 |   |  847  mots
Le secteur de la construction est l'un des plus touchés en Occitanie, avec une baisse de - 4,5 % de l'activité enregistrée.
Le secteur de la construction est l'un des plus touchés en Occitanie, avec une baisse de - 4,5 % de l'activité enregistrée.
Au 11 mai, premier jour de déconfinement et de reprise progressive de l’activité, où en est la région Occitanie du point de vue économique ? L’INSEE vient de dresser un état des lieux de l’activité économique et l’on sait également où on en est des dispositifs de soutien de l’État et de la Région. Bilan.

Alors que ce 11 mai signe une reprise progressive de l'activité économique un peu partout en France, l'heure d'un premier bilan a sonné, qui ne sera évidemment pas le dernier puisque les effets de la crise économique sur les entreprises, générée par la crise sanitaire du Covid-19, se feront ressentir réellement au fil des mois à venir.

Au 7 mai 2020, une étude conjoncturelle de l'INSEE annonce une activité économique en baisse de 33 % en Occitanie du fait de la crise sanitaire, par rapport à une situation normale. Soit une même ampleur que l'ensemble de la France métropolitaine.

« Par secteur, l'économie régionale est pénalisée par une présence plus forte de l'industrie, qui contribue à augmenter de + 0,5 % l'impact de la crise dans la région par rapport à la France métropolitaine, analyse l'INSEE. L'impact est également plus fort pour les services non marchands (+ 0,6 point) et le secteur de la construction (+ 0,3 point). [...] 57 % des emplois (salariés et non-salariés) d'Occitanie sont dans des secteurs d'activités fortement ou très fortement impactés par le ralentissement économique depuis le début de la période de confinement. »

Ainsi, la baisse d'activité enregistrée est-elle de - 5,7 % dans l'industrie, de - 4,6 % dans le commerce, de - 4,5 % dans la construction ou de - 2,7 % dans l'hébergement-restauration. La crise touche d'abord les secteurs où les petites structures sont très présentes.

398 millions d'heures chômées

L'impact de la crise sanitaire sur le marché du travail est important : 106 600 demandes d'activité partielle ont été déposées en région Occitanie, concernant 878 700 personnes et portant à 57 % le pourcentage de salariés du privé en activité partielle (autant qu'au niveau national). Trois secteurs regroupent la moitié des heures chômées demandées (398 millions au total en Occitanie) dans la région : le commerce (20 %), les activités spécialisées, scientifiques, techniques, administratives, de soutien (17 %) et la construction (15 %).

Les déclarations d'embauche (hors intérim) au 1e trimestre 2020 sont en baisse de 7,7 % en Occitanie (8 % sur la France), la plus forte baisse depuis 2000. Et les offres d'emploi collectées par Pôle Emploi diminuent de 43 % entre février et mars (- 46 % en France, - 51 % en Nouvelle-Aquitaine, - 35 % dans les Hauts-de-France).

Résultat : une forte hausse du nombre de demandeurs d'emploi à la fin...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :