Med Vallée à Montpellier : son préfigurateur Philippe Domy jouera la carte du fédérateur

 |  | 1090 mots
Lecture 6 min.
Philippe Domy, ancien directeur du CHU de Montpellier, est le préfigurateur de la Med Vallée, nommé par Michaël Delafosse.
Philippe Domy, ancien directeur du CHU de Montpellier, est le préfigurateur de la Med Vallée, nommé par Michaël Delafosse. (Crédits : DR)
Créer à Montpellier un pôle économique autour de la santé, du bien-être, de l’alimentation et de l’environnement qui donne une visibilité à la Métropole et booste son attractivité. Telle est l’ambition du maire de la Ville et président de la Métropole, Michaël Delafosse, qui vient de confier les clés de la préfiguration de ce vaste projet à une personnalité de la société civile : Philippe Domy, ancien directeur du CHU de Montpellier. Entretien.

Michaël Delafosse, le maire de Montpellier et président de la Métropole, en a fait l'annonce officiellement au conseil métropolitain du 23 novembre : il confie à Philippe Domy, ancien directeur du CHU de Montpellier, la mission de préfigurateur de son projet de Med Vallée. « Philippe Domy, qui effectuera cette mission à titre gracieux, va nous accompagner dans la définition du projet, qui doit être novateur, a déclaré l'édile. Il faut aller chercher ce à quoi nous n'avons pas pensé. Philippe Domy a carte blanche. La feuille de route devrait être gravée dans le marbre d'ici la fin du 1e semestre 2021. » Ce projet était la proposition économique phare de son programme de campagne. Inspirée de Sophia Antipolis à Nice et située au nord de Montpellier, la Med Vallée a vocation à devenir un pôle d'attractivité économique autour de la santé, mais aussi du bien-être, de l'alimentation et de l'environnement, mobilisant chercheurs et acteurs économiques.

La Tribune : Quel est votre parcours ?

Philippe Domy : Je suis parisien d'origine. J'ai été chef d'établissement durant toute ma carrière, le dernier ici, au CHU de Montpellier, et j'ai pris ma retraite fin 2015. J'ai beaucoup bougé. Après des études de droit et l'École nationale de santé (devenue aujourd'hui l'École des hautes études en santé publique,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :