Thau Agglo rejoint Héliopôle, le projet de pépinière agathoise

 |   |  467  mots
G. d'Etorre (Hérault Méditerranée) et F. Commeinhes (Thau Agglo), au centre, annoncent un partenariat opérationnel sur le projet Héliopole
G. d'Etorre (Hérault Méditerranée) et F. Commeinhes (Thau Agglo), au centre, annoncent un partenariat opérationnel sur le projet Héliopole (Crédits : Objectif LR)
Lors de la présentation de son accélérateur Gigamed, le 1er juin sur le Congrès des maires à Paris, Hérault Méditerranée a annoncé que Thau Agglo se joint à son 2e projet majeur : Héliopôle, nouvel hôtel d'entreprises dont la construction démarrera en début d'année 2017.

À l'occasion du Congrès des maires, organisé le 1er juin à Paris, Hérault Méditerranée et Thau Agglo ont annoncé la signature d'un partenariat opérationnel autour de la future pépinière que porte la première. Baptisé Héliopôle, ce projet, d'une surface de 2 100 m2 pour la 1e tranche, entrera en phase de construction d'ici la fin 2016, dans la ZA de la Capucière, à Bessan (34).

Un projet couvrant un large territoire

Concrètement, cet accord ouvrira la pépinière aux porteurs de projets issus non seulement du territoire de l'Agglo agathoise, que préside Gilles d'Etorre, mais aussi à ceux de la nouvelle Communauté d'agglomération en voie de constitution autour de l'Étang de Thau (François Commeinhes est l'actuel président de Thau Agglo).

"Héliopôle est destiné aux entreprises qui s'installent, et comportera deux espaces de co-working, l'un en intérieur et l'autre en extérieur, que nous utiliserons aussi pour des séminaires proposés dans le cadre du programme Gigamed", décrit Alexandre Malavielle, directeur général adjoint au développement économique d'Hérault Méditerranée.

Un accélérateur d'accélérateurs

Par ailleurs, Hérault Méditerranée a procédé, lors du même Congrès des maires, à la présentation de son projet d'accélérateur Gigamed. Ce programme dédié à l'accueil et l'accélération de start-ups, installé dans 600 m2 sur un ancien site industriel d'Eiffage, se doublera d'un concours national d'aide à la création et d'accélération siglé Gigamed lui aussi, et organisé les 16 et 17 septembre à Saint-Thibéry (34).

L'objectif est d'accueillir un maximum de projets issus du terreau local, mais Hérault Méditerranée entend aussi attirer des projets suivis par des accélérateurs déjà opérationnels sur le plan national. "Il s'agira ainsi d'une sorte d'accélérateur d'accélérateur", précise Alexandre Malvielle.

Accord avec EDF Pulse

Le 1er juin, Gilles d'Ettore a ainsi annoncé la signature imminente d'un accord avec EDF Pulse, le concours lancé par l'opérateur énergétique pour récompenser et identifier des start-ups dans divers domaines (E-santé, Habitat connecté, Ville bas carbone...) et dont la 1ère édition en région s'est tenue à Montpellier en janvier 2016. Les lauréats d'EDF Pulse, issus de l'ensemble des concours organisés à l'échelle nationale, pourraient donc potentiellement bénéficier de l'offre Gigamed : séminaires de coaching et d'accélération de trois à cinq jours, débit internet à 1 gigabit, etc.

Hérault Méditerranée indique qu'elle est en discussion avec d'autres accélérateurs, pour les associer, de la même façon, à Gigamed. Parmi les contacts avancés : La Poste (via Startin' Post), Numa (Sprint) ou encore PwC. L'Agglo investit 4 M€ sur les projets Gigamed et Héliopôle

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :