Budget régional : l'investissement en hausse de près de 5 %

 |   |  355  mots
La présidente de Région, Carole Delga, lors de l'assemblée plénière du 21 décembre
La présidente de Région, Carole Delga, lors de l'assemblée plénière du 21 décembre (Crédits : Conseil régional)
Réuni en assemblée plénière le 21 décembre, le Conseil régional Occitanie a adopté un budget de 3,51 Mds € pour 2018. La part de l'investissement progressera de 4,9 %, au cours d'une année où la présidente, Carole Delga, annonce qu'elle fait une priorité du "produit en Occitanie".

Les conseillers régionaux, réunis en assemblée plénière à Montpellier le 21 décembre, on voté un budget 2018 d'un montant de 3,51 Mds €, après les orientations budgétaires présentées par Carole Delga quelques jours auparavant. Avec 1,17 Md€, la part de l'investissement est en hausse de 4,9 %, ce qui placerait l'Occitanie "au premier rang des régions qui investissent le plus", selon Carole Delga.

« Si j'ai fait le choix de poursuivre nos efforts en faveur de l'investissement, avec une hausse de 4,9 %, et de maîtriser nos dépenses de fonctionnement, c'est parce que nous avons l'obligation d'être au rendez-vous des enjeux des territoires et à l'écoute des attentes de nos concitoyens, notamment en matière d'emploi, de formation, d'éducation, de mobilités, ou encore de culture, souligne-t-elle. Pour que l'Occitanie devienne la Région référence en matière d'innovation, ou encore la première Région à énergie positive d'Europe, nous devons y mettre les moyens. »

Dans un contexte de baisse des dotations de l'État, de l'ordre de 50 M€ ("réalisée sans concertation", assure Carole Delga), la Région va notamment consacrer 1,1 Md€ à l'emploi et à l'égalité des chances. Autre sujet clef, avec une actualité chargée autour des projets de LGV : la mobilité, qui bénéficiera de 834,5 M€.

Annoncée comme une nouvelle priorité sur 2018, la promotion du "Produit en Occitanie" profitera d'une enveloppe de 961,2 M€. Plusieurs actions sont prévues pour "mettre en valeur les richesses régionales".

Les actions privilégiées portent également sur la transition écologique (105,9 M€) - avec cette ambition réaffirmée par Carole Delga de devenir la 1e région à énergie positive d'ici 2050 -, ou encore sur la construction, avec la poursuite du Plan Marshall en faveur du bâtiment (800 M€ sur la mandature), déclenché dès 2016 et qui bénéficiera cette année de crédits en hausse de 27 %.

Enfin, 509,4 M€ seront consacrés aux dépenses des personnels (lycées, services généraux, ports), au service de la dette, et à l'administration régionale. Globalement, les dépenses de fonctionnement enregistrent une hausse limitée à 1,5 %.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :