Caisse des dépôts : 231 750 € de cofinancements pour l'Agglo de Béziers

 |   |  460  mots
T. Ravot (Caisse des dépôts) et F. Lacas (Béziers Méditerranée) signent une convention partenariale
T. Ravot (Caisse des dépôts) et F. Lacas (Béziers Méditerranée) signent une convention partenariale (Crédits : Anthony Rey)
Béziers Méditerranée et la Caisse des dépôts ont signé une convention, le 11 janvier, par laquelle la stratégie territoriale de la 1ère sera cofinancée à hauteur de 231 750 € par la 2ème. Parmi les priorités : économie, cadre de vie, bien-être, etc.

Un an de travail préparatoire, selon les parties concernées, a été nécessaire à la convention que Béziers Méditerranée et la Caisse des dépôts Occitanie ont signée, le 11 janvier, dans les locaux de la première. Courant jusqu'en 2020, elle mobilisera 231 750 € pour le financement de 17 actions que l'Agglo biterroise a déterminées dans le cadre de son projet territorial.

Un nouveau pôle entrepreneurial de 2 500 m2

"Dans une région qui compte deux Métropoles incontestables, Montpellier et Toulouse, Béziers peut être, au milieu, une "métropole" d'équilibre, note Frédéric Lacas, président de Béziers Méditerranée. Elle s'appuie sur un projet de territoire innovant, ambitieux. Cet accord signé avec la Caisse des dépôts va abonder de nombreuses actions de développement, qui s'ajoutent à d'autres. C'est aussi un élément de visibilité, qui peut rassurer nos autres partenaires financiers."

Parmi les actions concernées : la structuration de l'enseignement supérieur, la valorisation du littoral, l'oenotourisme, un pôle d'échange multi-modal, la requalification de l'entrée ouest de la ville de Béziers, etc. Sur le versant économique, un projet notable concerne la construction d'un pôle entrepreneurial.

S'agissant de ce dernier dossier, l'Agglo vient d'acquérir un bâtiment de 2 500 m2 de surface utile en centre-ville, et de lancer les études architecturales (début des travaux : fin 2018). Le projet final, plus qu'une pépinière classique, privilégiera une organisation de type co-working, avec des espaces partagés et un FabLab, et ciblera en priorité les start-ups.

Une action en ingénierie territoriale

Globalement, l'aide financière apportée par la Caisse des dépôts Occitanie se situe en amont de ces projets, en ingénierie territoriale : il s'agit de financer des études, afin de "valider les conditions de faisabilité et faciliter le montage des projets, afin de déclencher d'autres cofinancements publics ou privés". Selon une estimation faite par l'institution, un euro d'aide versé par la Caisse des dépôts génère en moyenne "un effet levier de sept" (7 € venus d'autres financements, notamment bancaires) en Occitanie.

"Le rôle de la Caisse des dépôts est d'accompagner les projets territoriaux de Béziers Méditerranée, mais dans le cadre de cette convention - la première que nous signons en 2018 -, nous avons souhaité donner plus de sens à ce partenariat en nous positionnant comme partenaire de cette stratégie, sur la base d'un diagnostic partagé, souligne Thierry Ravot, directeur régional de la Caisse des dépôts Occitanie. Les actions concernées s'inscrivent dans le projet de territoire de l'Agglo mais répondent aussi aux grandes orientations stratégiques de la Caisse des dépôts."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :