La Région veut libérer les énergies des territoires

 |   |  575  mots
Carole Delga, présidente du Conseil régional Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
Carole Delga, présidente du Conseil régional Occitanie / Pyrénées-Méditerranée (Crédits : Région Occitanie)
En co-concertation avec les différents acteurs du territoire, la Région renforce son engagement dans le développement économique et l’innovation.

Avec plus de 400 000 entreprises sur son territoire, la Région Occitanie, qui bénéficie d'une économie densément structurée autour de TPE/PME, et d'un tissu industriel diversifié, affiche le meilleur taux de créations d'entreprises en France. Dans un contexte économique complexe et évolutif, il faut en permanence selon Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, s'adapter et surtout anticiper pour ne pas subir.

« Il faut libérer les énergies du territoire, affirme-t-elle. Par le biais de nos forces de recherche, de notre capacité à mobiliser les acteurs en proximité et la réactivité, par nos dispositifs plus agiles, on peut aller plus vite pour permettre aux entreprises, aux projets de se développer dans un environnement plus favorable. C'est indispensable quand vous avez 82 % des entreprises du territoire qui ont moins de dix salariés. »

Pass et Contrat Occitanie

En concertation avec différents acteurs économiques, la Région a mis en place le Pass Occitanie qui permet de répondre à l'ensemble des besoins des TPE (moins de 50 salariés) en matière d'innovation, d'investissement, de tourisme, de ressources humaines, de transition numérique ou écologique, d'export... Portant sur des projets inférieurs à 40 000 € (jusqu'à 50 % d'aide), ce Pass, facile à mettre en place, assure un paiement accéléré (80 jours maximum).

Pour les entreprises de taille plus importante, qui ont besoin d'être soutenues dans la durée, les « Contrats » prennent le relais, apportant une aide adaptée pour le financement de projet (supérieur à 40 000 €) d'innovation, d'investissement ou de développement à l'international.

« Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est la 1ère région française en matière d'accueil de projets de production, se réjouit Carole Delga. Pour renforcer cette dynamique, la Région vient d'adopter un nouveau contrat « Occitanie Attractive », ayant pour objectif de favoriser la décision d'implantation de projets exogènes portés par des investisseurs nationaux et internationaux. »

Accompagner les entreprises dans l'innovation

Terre d'innovation avec le meilleur taux de R&D en France, l'Occitanie se classe au deuxième rang en France pour le taux de création de start-ups. Pour accompagner cette émulation, la Région a construit un programme dédié Start'Oc et va créer une cité des start-ups qui ouvrira ses portes en 2020 au sein des anciennes halles Latécoère de Toulouse.

« Cette Cité des start-ups sera un équipement majeur au service du développement de l'écosystème d'innovation à Toulouse et en Occitanie, un lieu de travail, de collaborations et d'échanges, un espace proposant des services complémentaires et adaptés au développement et à la croissance de ces entreprises innovantes », détaille la présidente de Région.

À Montpellier, c'est une Cité de l'économie et des métiers de demain qui accompagnera les mutations économiques. Co-construite avec l'ensemble des acteurs concernés (plus de 800 contributeurs entreprises, laboratoires, écoles), elle verra le jour en 2019.

« 60 à 85 % des métiers qui existeront en 2030 n'existent pas aujourd'hui, constate Carole Delga. Cela ne doit pas nous tétaniser mais nous amener à nous poser, collectivement, les bonnes questions. La digitalisation, l'automatisation des process ont déjà eu des impacts sur l'économie et les métiers.  Cette cité vise à fédérer un écosystème qui permettra de transférer des connaissances, expérimenter des projets concrets pour affronter les transitions à venir, penser les métiers de demain et en faciliter l'accès. Je crois que dans ce domaine aussi il faut jouer collectif. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :