Agorastore booste les enchères publiques en ligne de l’Occitanie

Les ventes aux enchères publiques ont, elles aussi, entamé leur révolution numérique. En Occitanie, les collectivités sont de plus en plus nombreuses à recourir à Agorastore : en un an, les ventes aux enchères publiques en ligne, opérées via cette plate-forme, ont généré quelque 1,35 M€ pour la seule région Occitanie, soit une progression de 40 %.
Cécile Chaigneau

3 mn

Les anciens immeubles de l'ancienne gendarmerie de Narbonne ont été vendus en ligne sur Agorastore.
Les anciens immeubles de l'ancienne gendarmerie de Narbonne ont été vendus en ligne sur Agorastore. (Crédits : Agorastore)

Depuis près de dix ans, Agorastore, basé à Montreuil (93), propose aux collectivités et établissements publics dans la vente de leur patrimoine immobilier (immeuble, terrains, maisons, complexes, biens historiques) et de leurs biens d'équipement au travers de sa plate-forme de ventes aux enchères publiques en ligne (véhicules, utilitaires, camions, PL, cars, bus, meubles, matériel informatique, matériel de travaux publics, etc.).

Pour la petite histoire, Agorastore avait été créée en 2005 par une SSII, en partenariat avec la Ville de Lyon qui cherchait une solution de revente, initialement, de matériel d'espaces verts usagé. Reprise par David Riahi et Olivier Nataf, la plate-forme a prospéré et annonce aujourd'hui "500 000 visites par mois, 1 600 vendeurs, 70 M€ de volume de ventes en 2018 (pour moitié, des biens immobiliers, NDLR) pour 70 000 biens vendus, 40 % de croissance en 2017 et 30 % en 2018"

"Les équipes d'Agorastore s'occupent de l'inventaire, de l'estimation ainsi que de la mise en ligne des biens mais les collectivités gardent la maîtrise de leur projet : elles imposent un cahier des charges qui devra être respecté par les enchérisseurs pour être autorisés à participer à la vente, expliquent les gestionnaires de la plate-forme. La transaction est sécurisée juridiquement et financièrement par une mise en concurrence."

Les acheteurs sont des particuliers, des entreprises ou d'autres collectivités.

Une quarantaine de collectivités

Le 2 septembre, Agorastore annonce que les enchères en ligne publiques de la seule région Occitanie ont généré plus de 1,35 M€ au cours des douze derniers mois, soit une augmentation de 40 % par rapport à l'année précédente.

"Les collectivités de la région Occitanie sont de plus en plus nombreuses à faire confiance à Agorastore dans la vente de leur patrimoine immobilier et pour la revente de leurs biens d'équipement, souligne Zacharie Grumberg, responsable du développement immobilier d'Agorastore et en charge de la région Occitanie. Nous accompagnons aujourd'hui une quarantaine de collectivités en Occitanie. Par exemple les Conseils départementaux de la Haute-Garonne, du Lot, des Pyrénées-Orientales ou des Hautes-Pyrénées, les Villes de Béziers, Narbonne ou Tarbes, la Ligue de l'Enseignement de la Haute-Garonne, le Parc national des Pyrénées, mais aussi des villes plus petites comme Maureillas-las-Illas dans les Pyrénées-Orientales."

Parmi les biens vendus par la plate-forme figurent ainsi les immeubles de l'ancienne gendarmerie de Narbonne (11), un immeuble à Bagnères-de-Luchon pour la Ligue de l'Enseignement de la Haute-Garonne (31), ou l'immeuble qui hébergeait d'anciens logements de fonction pour les agents du Parc national des Pyrénées.

Plus de visibilité

Selon Agorastore, "ce chiffre est le plus élevé jamais enregistré dans cette région depuis la création d'Agorastore et reflète la volonté des élus d'optimiser au mieux leurs ressources". Pour comparaison, Agorastore annonce que les ventes aux enchères publiques en ligne de la région Auvergne ont généré 3 M€, la région Normandie 1,9 M€, la région Sud 2 M€.

"L'Occitanie est une région qui, historiquement, n'a pas été beaucoup "travaillée", explique Zacharie Grumberg. Elle est dans notre viseur car elle présente beaucoup d'opportunités... Les collectivités cherchent à se moderniser et à obtenir des outils digitaux qui amènent plus de performance. Et les élections municipales seront un moment charnière pour nous car le renouvellement des élus amènera peut-être des élus plus jeunes et en quête d'outils numériques."

Qu'est-ce qui pousse les collectivités à opter pour des enchères en ligne plutôt que pour des enchères traditionnelles "physiques" ? Dans son dossier de presse, la société explique : "Les vente aux enchères en ligne proposent plus de souplesse que les circuits traditionnels comme les ventes domaniales, qui se heurtent parfois, à des contraintes logistiques et administratives. Elle permet également à ses clients de faire preuve de transparence et de gagner du temps sur leur gestion de patrimoine".

"Une vente aux enchères en ligne se fait à plus grande échelle, avec une visibilité plus forte et plus d'impact", résume Zacharie Grumberg.

Cécile Chaigneau

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.