Sète agglopôle méditerranée Territoire d’avenir de la croissance bleue

 |  | 453 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : Reuters)
Avec 20 km de façade maritime et 7500 ha de lagunes qui lui confèrent une situation unique en Europe, Sète agglopôle méditerranée affirme son positionnement stratégique pour devenir un territoire d’expérimentation pour les chercheurs, les entreprises, les étudiants qui relèveront ensemble les défis de la transition écologique et de la préservation de la Méditerranée en y expérimentant et y installant leurs solutions d’avenir. Les enjeux littoraux, la transition écologique, le digital appliqué aux milieux marins… seront placés au cœur des approches. Cette ambition collective pourrait créer 1000 emplois à l’horizon 2030.

4 piliers structurants du futur Pôle de Croissance Bleue

O La recherche appliquée avec le projet Celimer

O La formation et l'enseignement supérieur

O Une pépinière d'entreprises innovantes

O Une Zone Economique Maritime

- La recherche appliquée avec le projet Celimer

L'ouverture, en 2021, du centre de recherche Célimer, à Sète, doit permettre de développer des collaborations entre la recherche et les entreprises privées intéressées par les innovations technologiques en matière de numérique, biologie, pisciculture, algoculture, pêche, observation sous-marine... Ce pôle rassemblera les instituts de recherche de Sète, l'Institut de Recherche pour le Développement, l'Université de Montpellier, le Centre National de la Recherche Scientifique, la station marine de Sète et des entreprises privées.

- La formation et l'enseignement supérieur

Le pôle formation se préfigure comme un réseau de formations professionnelles et universitaires, permettant d'accompagner les collectivités locales et les entreprises du territoire dans la transition écologique littorale et dans la création d'emplois pérennes à tous niveaux de qualification. L'offre de formation existante, complétée de nouvelles briques apportées par les universités et autres organismes de formation, est construite pour couvrir tous les champs économiques : permaculture de la mer, gestion et entretien des espaces littoraux, marinisation des activités terrestres, digitalisation des activités marines, qualité de l'eau et du milieu marin, résilience d'un territoire maritime et lagunaire exceptionnel. Ce projet est soutenu par le CESER Occitanie, le Cluster Maritime Français et l'Institut Français de la Mer.

- Une pépinière d'entreprises innovantes

L'ambition est d'implanter sur le territoire deux pépinières d'entreprises dédiées aux jeunes entreprises innovantes et startups. Ces lieux intégreront toute la chaîne de valeur nécessaire en phase de démarrage d'entreprise : Incubateur - Accélérateur -Pépinière - Hôtel d'entreprises. L'objectif est d'apporter aux jeunes entrepreneurs des solutions rapides et locales pour leur hébergement afin de bâtir des écosystèmes de filières, en sélectionnant les entreprises hébergées et en leur proposant une animation adaptée, en partenariat avec des experts.

- Une zone d'économie maritime

Cette zone proposera des solutions foncières attractives et adaptées aux entreprises de l'économie bleue sur le territoire. Il s'agira de mettre à disposition des entreprises, sur un même site, un environnement favorable à leur développement, à proximité d'un point de mise à l'eau. Cette vitrine, lieu d'expérimentation, permettra aux entrepreneurs d'intégrer et d'appréhender les nouvelles activités du nautisme et de développer des produits et services innovants.

CONTACT

Nicolas PAVAN : 04 67 46 38 83

[email protected]

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :