« La future agence d’attractivité, bras armé de Perpignan Méditerranée »

ARTICLE PARTENAIRE - La fusion de l’agence de développement économique Pyrénées Méditerranée Invest et de l’office de tourisme communautaire Perpignan Méditerranée Métropole prend forme. Cette mutualisation pour créer une agence d’attractivité vise à accroître cohésion, promotion et développement territorial.

3 mn

Robert Vila, président de Perpignan Méditerranée Métropole
Robert Vila, président de Perpignan Méditerranée Métropole (Crédits : Perpignan Méditerranée Métropole)

Entretien avec Robert Vila, président de Perpignan Méditerranée Métropole.

Le projet de création d'une agence d'attractivité vous tient réellement à cœur. Pour quelles raisons ?

Robert Vila : Le projet de fusion de l'agence de développement économique avec l'office de tourisme communautaire répond à la nécessité de générer une vision globale et une identité territoriale forte. Lier tourisme et économie sur un territoire qui a de nombreux atouts est pertinent. Cette nouvelle agence d'attractivité sera, d'un point de vue économique, le bras armé de la politique de la communauté urbaine.

Une communauté urbaine qui pèse lourd...

R.V. : En effet, elle regroupe 270 000 habitants répartis sur 36 communes, soit plus de la moitié de la population dans le département des Pyrénées-Orientales. La communauté urbaine joue un rôle très important, notamment dans les politiques économiques et de transport.

Quel statut prendra cette agence ?

R.V.Nous avons choisi le statut de Société Publique Locale (SPL). Des propositions seront votées lors du prochain conseil communautaire puis nous inviterons les 36 communes à délibérer dès le premier trimestre 2022. En parallèle, nous allons dissoudre l'agence de développement économique et l'office de tourisme communautaire.

Comment va s'opérer la mutualisation des deux structures et quel va être le budget alloué à cette nouvelle agence ?

R.V. : L'objectif est de mutualiser tous les services (RH, comptabilité, marketing territorial,...) de manière à avoir une vraie cohérence, notamment en terme de communication. L'ensemble du personnel des deux structures, soit environ 25 personnes, sera affecté à cette future agence. La communauté urbaine complétera, si nécessaire, en renforçant les moyens humains. Quant au budget de la structure, il sera déterminé par les élus en fonction de la feuille de route qui sera définie en début d'année 2022.

Quels vont être les grands axes prioritaires ?

R.V. : Les actions de cette agence s'articuleront autour de quatre piliers : l'attractivité économique (prospection multi cibles d'entreprises, d'investisseurs, de talents), l'attractivité touristique (prospection de touristes, promotion touristique, développement des infrastructures et des produits touristiques), l'attractivité de la ville centre, et enfin l'attractivité du territoire (valorisation du territoire au niveau national et international, création et développement d'évènementiel générant de nouvelles retombées économiques et notamment permettant de développer les nuitées touristiques hors saison).

Vous évoquez les atouts du territoire, quels sont-ils ?

R.V. : Avec la mer et la montagne à proximité, Perpignan Méditerranée est un terrain de jeu à ciel ouvert, idéalement placé pour attirer de nouvelles entreprises. Depuis la crise sanitaire, les territoires « médians » comme le nôtre bénéficient d'un attrait certain. Il faut maintenant en exploiter le potentiel pour construire un territoire équilibré à travers le développement économique du cœur de la métropole, l'attractivité touristique du littoral et un arrière pays marqué par son cadre de vie et son patrimoine, qu'il soit naturel, culturel, agricole ou viticole. Notre territoire est certes encore un peu enclavé mais les perspectives sont très encourageantes avec le projet LGV Montpellier-Perpignan qui se concrétise (le tour de table financier a été bouclé NDLR) et des négociations sont en cours à l'aéroport de Perpignan.

Quel rayonnement envisagez-vous pour cette agence ?

R.V. : De nombreux partenariats vont pouvoir se nouer avec cette Société Publique Locale. On peut ainsi très bien imaginer des ponts entre le littoral et les stations de ski. Je suis convaincu que la mutualisation va favoriser les échanges sur l'ensemble des intercommunautés. Point central de son aménagement, elle démultipliera les axes de visibilité du territoire par ses actions stratégiques et logistiques.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.