ESS : plus de 1 000 emplois créés en 2014

 |   |  377  mots
(Crédits : Décideurs en région)
Selon les chiffres que vient de publier la Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire, la progression enregistrée en un an par l’emploi dans le secteur en Languedoc-Roussillon s'élève à 1 100 emplois supplémentaires.

La Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire du Languedoc-Roussillon (CRESS-LR) vient de publier une note conjoncturelle optimiste pour l'emploi dans le secteur de l'ESS : selon les données du services statistiques de l'Urssaf Languedoc-Roussillon (arrêtées au 2e trimestre 2014), la reprise de l'emploi observée au cours de la période précédente dans l'économie sociale et solidaire régionale s'est poursuivie et affermie au cours du 1er semestre 2014.

La progression de + 0,4 % au 1e trimestre 2014, et celle de + 1,4 % en glissement annuel au 2e trimestre 2014, se traduit par un peu plus de 1 100 emplois supplémentaires sur un an.

« Dans le même temps, le reste de l'économie privée a enregistré des évolutions moins favorables avec une petite progression de 0,1 % au 2e trimestre 2014, après une baisse de 0,3 % au 1er trimestre », annonce la CRESS-LR.

Petit bémol : ce léger redressement intervient après un mouvement de contraction des effectifs observé depuis le 2e trimestre 2012 dans l'économie privée hors ESS.

C'est dans les mutuelles que la croissance de l'emploi est la plus marquée : + 4,1 % en un an. Viennent ensuite les fondations (3,1 %), les associations (1,2 %) et les coopératives (1,2 %).

Dans le champ des coopératives, la croissance de l'emploi observée depuis le 3e trimestre 2012 s'est interrompue. Si, dans les autres coopératives (Scop, Scic, coopératives de commerçants, etc.), la hausse de l'emploi entamée mi-2011 s'est poursuivie (+ 3,3 % par an au 2e trimestre 2014), il s'agit cependant d'un ralentissement si l'on considère les chiffres en glissement trimestriel (- 0,4 % au 2e trimestre).

Dans les secteurs d'activité associatifs, celui de l'action sociale et médicosociale affiche une croissance annuelle de l'emploi de 1,3 % : par exemple + 2,2 % dans l'accueil des personnes âgées et des personnes handicapées, + 2,4 % dans l'aide par le travail, mais - 4 % dans l'aide à domicile. Le secteur de la santé enregistre une évolution positive fragile par rapport aux années précédentes (- 0,2 % au 2e trimestre 2014) tandis que l'emploi dans les secteurs du sport et de la culture-loirsirs progresse respectivement de 1,6 % et 2,2 % par an. Le secteur de l'éducation est le seul à avoir vu ses effectifs diminuer (- 2 % par an).

À ce jour, les associations représentent 84,3 % de l'emploi dans l'ESS régionale, les coopératives 7,7 %, les mutuelles 7 %, et les fondations 1 %.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :