Biotope rachète Aquascop

 |   |  301  mots
Les compétences d'Aquascop sur les milieux aquatiques viennent compléter l'expertise de Biotope.
Les compétences d'Aquascop sur les milieux aquatiques viennent compléter l'expertise de Biotope. (Crédits : Frédéric Melki / Biotope)
L’entreprise héraultaise, leader dans l’ingénierie écologique, vient de racheter Aquascop, bureau d'étude spécialisé dans les milieux aquatiques, basé à Angers (49). Un rapprochement qui joue sur la complémentarité des compétences.

Les deux entreprises ont souvent travaillé ensemble via des collaborations commerciales. À la fin du mois de septembre, Biotope, entreprise spécialisée dans l'ingénierie écologique et dont le siège est à Mèze (34), a racheté la société angevine Aquascop.

2 500 études réalisées

Aquascop est un bureau d'étude créé en 1985, expert dans l'étude des milieux aquatiques et reconnu au niveau national pour son expertise en hydrobiologie, géomatique et informatique. La société annonce quelque 2 500 études réalisées pour le compte de 800 clients, et plus de 2 000 échantillons de flore et de faune aquatiques traités chaque année. Outre son siège à Angers (49), Aquascop compte aussi une agence à Saint-Mathieu-de-Tréviers (34).

« On se ressemble, fait observer Anne-Lise Ughetto, directrice générale de Biotope. Aquascop est un acteur incontournable en ingénierie écologique sur le milieu aquatique, ce qui constitue une réelle complémentarité avec Biotope et nous permet de trouver une vraie plus-value pour nos clients. »

Logique de groupe

Biotope devient ainsi un groupe mais les deux entités restent distinctes, Aquascop gardant sa marque propre. Les 39 collaborateurs conservent leurs fonctions, et les deux sites d'Aquascop à Angers et Saint-Mathieu-de-Tréviers sont maintenus, sous la direction de Benoît Raynaud, jusqu'alors responsable de l'agence PACA de Biotope.

Biotope, dirigé par Frédéric Melki et qui compte 240 salariés dans le monde (dont 75 à Mèze), réalisera un chiffre d'affaires de 17 M€ en 2015, auxquels viendront s'ajouter les 2,5 M€ réalisés annuellement par Aquascop.

« Les compétences d'Aquascop sont très attendues sur la scène internationale, par exemple en Chine et en Afrique sur les compétences en géomatique et informatique, ajoute Anne-Lise Ughetto. Et c'est ça que nous allons leur apporter du fait de notre développement à l'export, où ils ne sont pas. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :