RES met en route 2 installations éolienne et photovoltaïque dans l’Aude

 |   |  460  mots
La centrale solaire au sol, Lé Camazou, située sur la commune de Villanière, dans l'Aude, produira l'équivalent de la consommation annuelle de plus de 3 000 foyers.
La centrale solaire au sol, Lé Camazou, située sur la commune de Villanière, dans l'Aude, produira l'équivalent de la consommation annuelle de plus de 3 000 foyers. (Crédits : RES)
L’opérateur spécialisé dans la production d’électricité issue des énergies renouvelables a annoncé, le 18 février, qu'il met en service deux nouveaux parcs éolien et photovoltaïque au sol dans le département de l’Aude.

RES (Renewable Energy Systems), opérateur spécialisé dans le développement de projets d'énergies renouvelables, dont le siège français est basé à Avignon (siège mondial à Kings Langley, près de Londres), a annoncé le 18 février la mise en service de deux nouveaux sites de production d'énergie renouvelable dans l'Aude sur la Communauté de communes de la Montagne Noire : le parc solaire photovoltaïque au sol Lé Camazou et le parc éolien de Bois de la Serre.

Le premier, sur la commune de Villanière, représente une puissance installée de 12 MWc et produira chaque année l'équivalent de la consommation de plus de 3 000 foyers. Le chantier n'aura duré que quatre mois et requis la fourniture de 46 000 modules photovoltaïques au Français Sillia VL.

Quant au parc éolien, initié en 2007 et érigé sur les communes de Laprade et Lacombe, il compte 11 éoliennes pour une puissance totale de 22 MW. La production annuelle envisagée est de 74 millions de kWh, « l'équivalent en consommation de 33 000 personnes, soit 55 % de la population de l'aire urbaine de Carcassonne », annonce l'opérateur.

84 MW dans la Montagne Noire

Avec ces deux nouvelles réalisations, les capacités installées et exploitées par RES en Montagne Noire s'élèvent à 84 MW.

« Un chiffre qui atteindra bientôt 136 MW grâce à la construction actuelle du parc éolien de Sambrès (52 MW) sur les communes de Roquefère, Mas Cabardès et Labastide-Esparbairenque », selon RES.

Au total, les capacités renouvelables installées par RES sur le territoire national  s'élèvent à 538 MW.

Le 25 janvier dernier, l'opérateur avait annoncé l'ouverture d'un centre d'exploitation de parcs éoliens terrestres et photovoltaïques au sol à Béziers, en capacité de gérer dix sites de production.

« Avec cinq parcs éoliens construits ou en cours de construction et deux parcs solaires photovoltaïques, RES renforce sa position d'acteur de référence en Montagne Noire, déclare Matthieu Guérard, directeur général de RES en France et pour la région Europe du Sud. Notre présence régionale se poursuivra puisque la maintenance des parcs sera assurée par le centre d'exploitation de Béziers, avec le concours de sous-traitants locaux tout au long de la vie des parcs. »

Parmi les autres projets dans le grand Sud de la France pour 2016 et 2017 figurent La Baume dans l'Aveyron (12 MW éoliens, démarrage de la construction prévue au 2ème semestre 2016), Les Lauzières dans le Gard (5 MWc photovoltaïques, démarrage de la construction prévu en 2017), Mollèges dans les Bouches-du-Rhône (2,5 MWc photovoltaïques, démarrage de la construction prévu en 2017), et les Lacs Médocains en Gironde (11,1 MWc photovoltaïques, démarrage de la construction prévu en 2017).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :