Éoliennes flottantes à Leucate-Le Barcarès : lancement officiel de la concertation publique

 |   |  729  mots
(Crédits : DR)
Du 27 juin au 27 septembre, aura lieu la concertation du projet d’éoliennes flottantes au large de Leucate et Port-Barcarès, porté par le consortium ENGIE-EDP Renewables-Caisse des Dépôts. Les contours de cette concertation ont été présentés le 20 juin.

Le 20 juin au Barcarès a eu lieu le lancement officiel de la concertation publique autour du projet d'implantation d'une ferme expérimentale d'éoliennes flottantes au large des côtes de Leucate et du Barcarès (66).

Prévue sur trois mois, du 27 juin au 27 septembre 2017, cette concertation a pour but d'informer les habitants, résidents secondaires, touristes, utilisateurs professionnels ou non de l'espace marin concerné, sur les tenants et aboutissants du projet, mais aussi de recueillir leurs suggestions, attentes, ou avis.

« Ils peuvent faire évoluer le projet qui reste maniable à ce stade, explique Claude Brevan, garante de la concertation, nommée par la Commission nationale du débat public (CNDP). Durant cette procédure fermée, ils peuvent faire valoir des éléments. »

Un autre acteur peut peser sur la réalisation de ce projet : le Parc naturel marin du Golfe du Lion, qui aura à donner un « avis décisif », selon Michel Molly, son président.

Cette concertation se déroulera sur la toile à travers un site internet, une newsletter et les réseaux sociaux, mais aussi sur le terrain avec des ateliers thématiques, ou encore des points d'information.

Deux réunions sont prévues, les 27 juin et 5 juillet, et une réunion de restitution des échanges aura lieu fin septembre. Ensuite, en 2018, aura lieu une enquête publique. En parallèle, des études environnementales, socio-économiques ou encore paysagères sont actuellement menées.

C'est à partir des éléments obtenus dans les différentes étapes que les porteurs du projet pilote « Eoliennes flottantes du Golfe du Lion (EFGL) », ENGIE, EDP Renewables et la Caisse des Dépôts, pourront déposer, début 2018, les neuf demandes d'autorisations administratives nécessaires au démarrage de la construction du parc éolien expérimental en 2020 et son exploitation à partir de 2021, pour une durée de vingt ans.

Un projet à 180 M€

Le projet de création de ce parc éolien marin s'inscrit dans le cadre du plan Littoral 21 de la région Occitanie. Le consortium formé par ENGIE, EDP Renewables et la Caisse des Dépôts a été retenu par l'État et l'ADEME en 2016.

Leur projet comprend des éoliennes flottantes développées en partenariat avec Principle Power, basé à Aix-en Provence.  Principle Power est aussi chargé de la partie ingénierie des flotteurs et ancrages basés sur une technologie nouvelle. C'est Eiffage qui est chargé de la...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :