Énergies renouvelables : Enerfip a collecté 6 M€ en 2017

 |   |  298  mots
Julien Hostache, co-fondateur d'Enerfip.
Julien Hostache, co-fondateur d'Enerfip. (Crédits : Reuters)
La plate-forme spécialisée en financement participatif des projets d'énergies renouvelables annonce un chiffre d'affaires multiplié par six par rapport à 2016, et 6 M€ collectés sur les campagnes en 2017. Elle vise plus de 15 M€ collectés pour 2018, grâce à des campagnes attendues comme celle d'EolMed, prévue au printemps.

Enerfip aborde 2018 depuis ses nouveaux bureaux du Village by CA, où la start-up a aménagé courant décembre. Elle avance un bilan positif pour 2017, avec 6 M€ récoltés, 5 600 comptes clients (1 000 début 2017) et 350 000 € de chiffre d'affaires.

Les collectes equity ont marqué 2017, avec trois projets pour un total d'1,5 M€.

Parmi les moments forts de cette année, le "succès fou" de la campagne CNR pour le parc élolien de Planèze (700 000 €), la campagne de Luc-sur-Aude (270 000 €, premier projet d'une collectivité), ou encore le parc éolien de la Renardière en Loire-Atlantique (865 000 €).

 "Notre emménagement au Village by CA correspond à notre phase actuelle d'accélération, détaille Julien Hostache directeur général et co-fondateur d'Enerfip. Le Crédit Agricole est déjà présent à notre capital, nous renforçons ainsi notre relation."

EolMed 2018

Le premier temps fort de 2018 devrait être la collecte EolMed, décalée lors du rachat de Quadran par Direct Energie, et attendue au printemps. Plus généralement, l'entreprise anticipe un volume de collectes à hauteur de plus de 15 M€ pour cette nouvelle année.

Cette croissance ira de pair avec une augmentation de capital de 2 M€, en projet pour mi-2018. Les fonds pourraient servir un déploiement européen et l'ouverture d'un bureau dans le nord de la France "où le secteur éolien connaît une croissance forte".

Muscler l'offre de services

Enerfip lancera dans quelques mois un nouveau service : un marché secondaire pour revendre et acheter actions et obligations issues de la plate-forme.

Depuis automne 2017, elle propose également un livret d'épargne pour mineurs, géré par les parents. Une offre qui complète les livrets d'épargne, déjà rémunérés à 1 % net, sous forme de bons d'investissements.

Enerfip prévoit 1 M€ de chiffre d'affaires et 5 à 10 recrutements en 2018.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :