Eoliennes : le fabricant allemand Enercon renforce son implantation en Occitanie

 |   |  455  mots
L'Allemand Enercon fabrique et installe des éoliennes pour les principaux développeurs de parcs éoliens en région.
L'Allemand Enercon fabrique et installe des éoliennes pour les principaux développeurs de parcs éoliens en région. (Crédits : Enercon)
Le fabricant d’éoliennes allemand Enercon, bien implanté dans le sud de la France du fait du nombre d’éoliennes qu’il y a installées, renforce sa présence sur le Grand Narbonnais. Il s’apprête à doubler ses effectifs administratifs, à recruter une dizaine de techniciens et à déménager dans des locaux plus grands.

Le groupe allemand Enercon conçoit, construit, commercialise des éoliennes terrestres et en assure la maintenance. Il revendique à ce jour 29 000 éoliennes installées dans 44 pays (soit 50 GW), dont 2 000 éoliennes en France (4 000 MW).

Implantée sur le territoire français depuis 2003, Enercon emploie aujourd'hui 900 salariés sur l'ensemble du pays, dont 95 sur le sud de la France (Occitanie, Sud-PACA, Auvergne-Rhône-Alpes et le sud de la Nouvelle-Aquitaine) où sont installées quelque 430 éoliennes (887 MW) pour les principaux développeurs de parcs éoliens. Sur cette zone géographique, l'entreprise compte 8 bases de maintenance, un centre de coordination à Narbonne (11), et un bureau commercial à Valence (26).

Une vingtaine de recrutements à venir

Le siège régional « Enercon Service France Sud » du fabricant et installateur d'éoliennes est situé sur le territoire du Grand Narbonne depuis plus de dix ans. Il y concentre l'ensemble de ses activités « indoor » pour la réalisation et le suivi des activités de maintenance régionales (coordination technique, santé sécurité, relation clientèle, administratif, direction).

« Le siège France d'Enercon est situé dans l'Oise, mais aujourd'hui, avec les installations d'éoliennes qui se développent - nous serons à 450 éoliennes d'ici la fin de l'année sur le grand sud -, nous sommes dans une logique de décentralisation, explique Stéphane Barthès, responsable de la filière Sud chez Enercon. Nous avons donc décidé de renforcer notre présence sur le Grand Narbonnais. De 15 emplois au siège régional, nous allons monter à 25, en recrutant des coordinateurs, des spécialistes de pâles, des spécialistes de haute tension, etc., ainsi que des personnes pour les Départements ventes et projets. Par ailleurs, nous allons également augmenter les équipes de techniciens. Onze postes sont actuellement à pourvoir en Occitanie. Nous comptons aujourd'hui cinq bases de maintenance en Occitanie, et notre objectif est d'ouvrir de nouvelles bases au plus près des futurs parcs d'éoliennes afin de favoriser les interventions de proximité. Cela se fera évidemment en fonction des projets d'implantation. »

Stockage, maintenance et formation

D'ici la fin de l'année, l'entreprise quittera donc ses bureaux actuels (220 m2) pour investir près de 600 m2 de nouveaux bureaux dans les locaux de la CCI de l'Aude.

Elle porte en parallèle un projet d'agrandissement de ses installations actuelles sur la ZI de la Coupe, un bâtiment de 1 700 m2 qu'elle va réhabiliter et aménager pour y regrouper une zone de stockage logistique (permettant de fournir en pièces détachées l'ensemble des bases de maintenance régionales), une nouvelle base de maintenance locale, ainsi qu'un centre de formation (relative à la sécurité pour le travail des techniciens en éolienne). Le site sera opérationnel au 4e trimestre 2019.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/07/2019 à 11:22 :
Au nom de l'emploi, on recouvre le territoire d'éoliennes industrielles terrestres qui massacrent le payasage, polluent les ressources en eau, détruisent la biodiversité. "95 emplois sur le sud de la France" pour quel coût écologique et économique (subventions publiques directes et indirectes à l'éolien). Il faut dire stop à ces machines qui participent à la destruction de notre cadre de vie et de travail.
a écrit le 09/07/2019 à 11:16 :
La colonisation industrielle et financière de nos territoires s'accélère... jusqu'à ce que la bulle spéculative éolienne finisse par éclater et que nous, les contribuables, abonnés, sauveteurs involontaires de tous les fiascos banquiers et industriels finissions par nous lasser de payer les pots cassés, et que nous, les habitants ruraux d'Occitanie laissions éclater massivement notre colère contre la dégradation de notre patrimoine commun naturel, culturel et paysager.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :