Pollution plastique des océans : [email protected] signe ses 1ers contrats avec des industriels

 |  | 503 mots
Lecture 3 min.
Anne-Leila Meistertzheim, P-dg de Plastic@Sea.
Anne-Leila Meistertzheim, P-dg de [email protected] (Crédits : [email protected])
La start-up [email protected], incubée à l’Observatoire Océanologique de Banyuls-sur-Mer, étudie les effets des plastiques dans les écosystèmes marins et accompagne les entreprises dans leur transition vers des produits plus respectueux de l’environnement. Elle voit aujourd’hui son activité commerciale décoller avec la signature de six clients industriels et des perspectives de croissance pour 2021.

L'Observatoire Océanologique de Banyuls-sur-Mer (66), connu sous le nom de "laboratoire Arago", est un lieu privilégié pour l'étude marine, et abrite aussi un petit incubateur pour des start-ups issues de la recherche. C'est dans cet environnement que se développe l'activité de [email protected], une jeune pousse qui veut lutter contre l'impact écologique de la pollution plastique.

Une question d'autant plus cruciale qu'une étude inédite de l'agence scientifique du gouvernement australien (CSIRO) vient d'estimer que 14 millions de tonnes de plastiques jonchent les fonds des océans.

Créée par deux chercheurs, Anne-Leila Meistertzheim (docteur en biologie marine...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :