A+ Energies (autoconsommation) attaque le marché des entreprises et collectivités

 |  | 579 mots
Lecture 3 min.
A+ Energies a lancé une filiale dédiée aux marchés des entreprises et des collectivités.
A+ Energies a lancé une filiale dédiée aux marchés des entreprises et des collectivités. (Crédits : A+ Energies)
Chiffre d’affaires en augmentation sur le marché des particuliers et création d’une filiale dédiée au marché des entreprises et collectivités. L’entreprise héraultaise A+ Energies, spécialisée dans l’autoconsommation, boucle une année 2020 de belle facture.

2020 était l'année de leurs 10 ans... Un anniversaire qui coïncidait avec une période placée sous le signe de la crise sanitaire du Covid-19. Ce qui n'aura pas empêché l'entreprise héraultaise A+ Energies d'augmenter son chiffre d'affaires de 8,2%, pour le monter à 16,9 millions d'euros.

A+ énergies est spécialisé dans l'autoconsommation. Elle développe et distribue auprès des particuliers des solutions d'équipements énergétiques de l'habitat, avec comme axe principal l'autoconsommation. Sa solution comprend des pompes à chaleur pour le chauffage, un pack énergétique baptisé Tri Home Énergies (des panneaux photovoltaïques et une domotique énergétique permettant de piloter sa consommation), permettant de stocker une partie de l'énergie produite sous forme d'eau chaude dans un ballon thermodynamique et de revendre le surplus à Enedis.

Au total, l'entreprise a installé 5 millions de m2 de panneaux photovoltaïques en 2020, pour 3 millions de kWh.

« Nous étions déjà sur une bonne dynamique avant le confinement, nous avons continué de faire des installations pendant le premier confinement, et ensuite, ça a repris de plus belle, raconte Damien Teissier, le président de l'entreprise. Les gens se sont concentrés sur leur habitat et ont eu envie de l'améliorer. »

Sept nouvelles agences en 2020

L'entreprise annonce aujourd'hui quelque 6.000 clients, pour 90% des particuliers. Auxquels elle propose, depuis janvier 2021, une nouvelle offre commerciale « qui fait un carton », assure Damien Teissier : la solution Tri-Home Énergie hybride.

« Une partie des panneaux produit de l'électricité et une partie chauffe un fluide caloporteur dans les tuyaux situés sous le panneau, qui alimentent le ballon thermodynamique, explique le dirigeant. On gagne en économie sur l'eau chaude sanitaire. C'est un produit français, fabriqué par une société près de Lyon. »

A+ Energies emploie aujourd'hui 170 salariés (dont une quarantaine sur son siège social à Castries), après avoir recruté une vingtaine de personnes entre 2019 et 2020.

« Aujourd'hui, nous avons 17 équipes de vente, et 15 agences, précise Damien Teissier. En 2020, nous avons ouvert sept agences à Narbonne, Rennes, Tours, Lyon, Millau, Valence et une 2e à Montpellier (entre 2 et 6 personnes par agence, NDLR), et deux nouveaux sites techniques à Rennes et près de Limoges. Et en 2021, nous avons des projets d'agences en Rhône-Alpes et à Marseille, peut-être Paris. »

Location financière

En 2021, le dirigeant affiche l'ambition de dépasser les 20 millions d'euros de chiffre d'affaires. Une trajectoire qu'il pourrait atteindre grâce à la nouvelle filiale que A+ Energies a créé courant 2020 : A+ Énergies Lease. Elle est destinée à adresser spécifiquement le marché des entreprises mais aussi mairies et autres collectivités.

« A+ Energies Lease propose une solution de location financière,de manière à permettre le financement d'installations sans impacter les trésoreries, explique Damien Teissier. L'équipe dédiée à cette activité est en place depuis un an mais avec Covid, son travail a été ralenti. En 2021, ces marchés pourraient représenter 10 à 15% de notre chiffre d'affaires. »

Selon le bilan de France Territoire Solaire (Observatoire de l'énergie solaire photovoltaïque en France) sur l'évolution des installations photovoltaïques en France, une puissance totale de 237 MW d'installations photovoltaïques a été raccordée au réseau au 4e trimestre 2020, avec notamment « une hausse exceptionnelle de l'autoconsommation totale ou partielle, avec plus de 10.000 installations raccordées ». Toujours selon l'observatoire, au total, ce sont 414 MW d'installations en autoconsommation qui sont raccordés en France fin 2020, dont 60 MW en autoconsommation totale sans injection sur le réseau et 354 MW en autoconsommation avec injection du surplus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :