Mint rachète Planète OUI et double son portefeuille clients

Le 24 février, le distributeur montpelliérain d’énergie verte Mint annonce qu’il acquiert Planète OUI, l’activité de vente d’électricité de OUI Energy, basé à Lyon et Lille. Il double ainsi son portefeuille de clients, ajoutant quelque 120.000 abonnés à son propre portefeuille de 110.000 clients.
Cécile Chaigneau

5 mn

Le 24 février, La société Mint, fournisseur de services énergie verte et télécom, coté sur Euronext Growth, annonce l’acquisition de la marque Planète OUI, fournisseur d’électricité, de biogaz et de bois de chauffage 100% verts.
Le 24 février, La société Mint, fournisseur de services énergie verte et télécom, coté sur Euronext Growth, annonce l’acquisition de la marque Planète OUI, fournisseur d’électricité, de biogaz et de bois de chauffage 100% verts. (Crédits : DR)

La société Mint, fournisseur de services énergie verte et télécom, coté sur Euronext Growth, annonce l'acquisition de la marque Planète OUI, fournisseur d'électricité, de biogaz et de bois de chauffage 100% verts. Une opération qui fait suite à la décision du tribunal de commerce de Lyon qui a approuvé l'offre de reprise de Mint visant à acquérir la marque et le portefeuille d'environ 120.000 clients résidentiels de la société OUI Energy, pour un montant de 1,5 millions d'euros.

OUI Energy est un distributeur d'électricité (commercialisant ses offres sous la marque Planète Oui) et de gaz, créé en 2007 à Lille et installé depuis quelques années à Lyon. N'ayant pas pu absorber la hausse spectaculaire des tarifs appliquée par ses fournisseurs, il avait été placé en redressement judiciaire à la mi-janvier 2022, avec une période d'observation de trois mois.

Alors que l'État venait tout juste de faire le choix de relever l'ARENH, c'est à dire le volume d'électricité nucléaire qu'EDF doit revendre à prix coûtant aux fournisseurs alternatifs pour les soutenir et alléger la facture des consommateurs dans un contexte d'explosion des prix de marché de l'électricité, Albert Codinach, fondateur et CEO de Planète Oui, soulignait tout l'intérêt de la mesure tout en regrettant qu'il soit trop tard pour Planète Oui.

Oui Energy avait dépassé le cap des 125.000 clients particuliers en 2021 et celui des 250.000 annoncé pour fin 2022. L'entreprise avait réalisé 100 millions de chiffre d'affaires en 2021 et visait le seuil des 200 millions d'ici quatre ans, avec 500.000 clients. L'échec d'une levée de fonds, dont la clôture était attendue à l'automne dernier, n'a pas arrangé sa situation. Après une tentative avortée de plan de sauvegarde accélérée, à laquelle les créanciers n'ont pas souhaité apporter leur soutien, l'entreprise n'a eu d'autre choix que le redressement judiciaire. Plusieurs portes de sorties étaient à l'étude, dont celle de la reprise.

Reconquête commerciale

Mint annonçait il y a quelques jours un chiffre d'affaires 2021 en hausse de 40% par rapport à 2020, à 107 millions d'euros, dont 102 millions d'euros sur la seule activité énergie. Mais sa base de clients a fait les frais du contexte de fin d'année et d'un marché de l'énergie bousculé par une envolée des prix d'achats de l'électricité et du gaz : de 150.000 clients, le portefeuille de l'entreprise est passée à 110.000, notamment en raison de révisions tarifaires mises en place par le groupe qui ont entraîné le départ de certains clients.

Avec cette opération de rachat, Mint consolide son volume d'abonnés et déclare, dans un communiqué, qu'il « satisfait son objectif volontaire de conquête commerciale pour 2022, permettant au groupe de multiplier par deux la taille de son portefeuille de clients résidentiels ». Parmi les 120.000 clients de Planète OUI, 20.000 d'entre eux disposent également d'une offre gaz dans le cadre de l'offre duale électricité verte et biogaz.

Aujourd'hui, Mint se veut rassurant vis à vis de ses clients et rappelle « que le groupe a obtenu une quantité d'ARENH en ligne avec la taille de son nouveau portefeuille clients ».

« Mint Énergie et Planète OUI continueront à co-exister »

L'opération de rachat pérenne les 44 emplois du site de Planète OUI à Lille. Le nouvel ensemble Mint rassemble donc désormais 90 collaborateurs sur deux sites, Montpellier et Lille.

« Notre vision de la transition énergétique est parfaitement alignée avec Planète OUI, déclare Kaled Zourray, directeur général de Mint. Les marques Mint Énergie et Planète OUI continueront à co-exister et à proposer chacune les services promis à leurs clients respectifs aux mêmes conditions qu'avant. Ce doublement de taille nous permet de réinitier dès ce début d'année 2022 une stratégie commerciale conquérante. »

Gaël Joly, directeur général délégué de Mint, ajoute : « Cette opération nous permet de prendre une avance considérable sur le plan d'acquisition qui avait été révélé à l'occasion de l'OPA amicale d'EODEN au capital de Mint en février 2021. C'est cette opération que nous attendions pour concrétiser notre plan stratégique à long terme visant à diversifier et étendre les sources de revenus directement liés à l'activité de vente d'énergie aux particuliers. Dans un premier temps, et avec l'appui de notre actionnaire de référence EODEN Ressources et ses participations, la fourniture de prestations à valeur ajoutée comme les travaux et services liés à l'autoconsommation et à l'efficacité énergétique constituera une étape majeure de cette progression dans la chaîne de valeur. A moyen terme, Mint entend diversifier les sources de ses approvisionnements énergétiques en vue de renforcer son indépendance et devenir un acteur intégré engagé dans la transformation ».

Pas de nouvelle augmentation de capital en vue

Seule l'activité de distribution d'électricité, basée à Lille, est concernée par ce rachat, confirme Kaled Zourray à La Tribune.

Le 31 janvier dernier, Albert Codinach déclarait dans les colonnes de La Tribune avoir « pour ambition d'ajouter le statut de producteur à celui de fournisseur, nous allons poursuivre sur cette voie », Energy OUI ayant pour objectif d'atteindre une production propre, dès cette année, de 60 MWh. Sollicitée, Energy OUI n'a pas souhaité apporter de commentaires. Elle répond simplement que sa filiale « BCM Energy conserve l'activité de production et gestion d'énergie dans son ensemble à Lyon » (70 collaborateurs).

« Au regard de la solide situation financière de Mint et malgré le contexte actuel du secteur de l'énergie, aucune augmentation de capital ou autre opération de financement dilutive pour les actionnaires n'est à ce jour envisagée », conclut Mint dans son communiqué.

Cécile Chaigneau

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 05/04/2022 à 11:36
Signaler
Le rachat de Planète Oui par Mint est une vaste arnaque...Le rachat devait se faire dans le mêmes conditions tarifaires, ce qui n'est pas du tout le cas : Les échéances ont doublé, triplé, quadruplé, voire pire. On ne reçoit pas d'échéanciers mais de...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.