La Mutuelle Catalane lance la 1ère « mutuelle de village » en Languedoc-Roussillon

 |   |  283  mots
(Crédits : DR)
Les habitants d'Estoher, dans les Pyrénées-Orientales, peuvent désormais opter pour une mutuelle « de village ». La Mutuelle Catalane a en effet répondu à une sollicitation du maire, afin de faire profiter ses administrés des avantages d'un achat groupé. Une première en Languedoc-Roussillon.

À Estoher, petite commune des Pyrénées-Orientales, 10 % des administrés viennent d'opter pour une « mutuelle de village ».

« Le maire a formulé une demande de propositions auprès de plusieurs mutuelles, nous sommes la seule à avoir répondu », explique Gérard Billes, président de la Mutuelle Catalane, mutuelle indépendante basée à Perpignan.

« Le principe, c'est celui d'un achat groupé, qui permet aux administrés qui le souhaitent de bénéficier de prix moins élevés, mais aussi des services d'une mutuelle de proximité, précise le directeur de la Mutuelle Catalane Christophe Pardes. Nous avons organisé une réunion publique dans la salle polyvalente, nous nous sommes mêmes rendus chez une personne âgée qui ne pouvait pas se déplacer et nous tenons des permanences en mairie. »

Le principe de « mutuelle de village » a été lancé l'an dernier par la Mutuelle d'Avignon pour une commune du Vaucluse, et commence à être suivi ailleurs en France. En Languedoc-Roussillon, il s'agit de la première initiative.

La Mutuelle Catalane s'apprête à étendre son offre à d'autres communes.

« Le maire d'Espira-de-Conflent nous a donné son accord de principe et nous allons solliciter les autres maires lors du congrès départemental des maires, au printemps » précise Gérard Billes.

Pour la Mutuelle Catalane, petite mutuelle indépendante historique, cette offre entre dans le cadre d'une panoplie de nouveaux produits pour préparer la mise en application de la loi sur la complémentaire santé en entreprise, qui obligera les entreprises à cotiser à une complémentaire pour leurs salariés à partir du 1er janvier 2016. Ce qui représentera une révolution dans le monde mutualiste, risquant au passage de fragiliser les petites mutuelles.

Fanny Linares

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/02/2019 à 7:31 :
je n'arrive pas a me connecter merci
a écrit le 11/04/2017 à 18:11 :
Merci de m informer des contact pris avec l ENIM Pour les remboursements en direct et

ainsi faciliter les transactions Cordialement Mr Elleboode
a écrit le 28/01/2017 à 17:47 :
Merci de m expliquer la raison qui fait que la Mutuelle Catalane n est pas affilier a l ENIM

Cordialement Mr Elleboode
a écrit le 28/01/2017 à 17:45 :
Merci de m expliquer la raison qui fait que la Mutuelle Catalane n est pas affilier a l ENIM

Cordialement Mr Elleboode
a écrit le 26/09/2016 à 15:53 :
est ce que saint laurent de la salanque y a droit me prévenir le cas echeant
a écrit le 23/09/2016 à 16:59 :
j'habite la commune de st laurent de la salanque ai-je droit a la mutuelle catalane ?
a écrit le 18/07/2016 à 12:23 :
J'habite la commune de Saint-Cyprien et j'ai participé à une consultation organisée par le maire de la commune en vue de l'adhésion à la Mutuelle catalane.

J'ai demandé l'envoi d'un dossier auprès de l’administration de la mutuelle mais je n'ai encore rien reçu à ce jour.

Mon adresse est la suivante:
Françoise Boulanger
1 impasse Daniel Rops
66750 Saint- Cyprien
a écrit le 05/07/2016 à 11:20 :
Bjr à tous,

La commune d'Alénya a également opté pour ce proncipe, des réunions sont encours pour recruter un max d'habitants intéressés par une mutuelle à prix réduit.
a écrit le 05/02/2015 à 8:22 :
Estoher n'est pas la seule commune du Languedoc-Roussillon à avoir proposé une mutuelle groupée à ses habitants.
La Ville de Béziers s'est également engagé dans cette voie il y a quelques mois, par l'intermédiaire de son nouveau maire Robert Menard. Les médias n'en ont que très peu parlé mais + de 1000 habitants ont d'ores et déjà opté pour cette mutuelle.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :