FOSTER, un nouveau fonds européen pour succéder à Jeremie

 |   |  519  mots
(Crédits : © Thierry Roge / Reuters)
Le Fonds européen d'investissement a ouvert, le 30 juin, 4 appels à manifestations d’intérêt pour choisir les opérateurs du Fonds de soutien aux entreprises régionales (FOSTER). Destiné à remplacer l'initiative Jeremie (que la Région LR fut la 1e à déployer en Europe), celui-ci intègre un nouveau volet sur l'agriculture, et sera doté d'un montant maximal de 53,5 M€ pour l'ex-LR.

L'initiative européenne Jeremie (acronyme anglais pour "ressources européennes conjointes pour les PME et les microentreprises"), lancée en 2007, cèdera bientôt la place à un nouveau mécanisme de financement porté par le Fonds européen d'investissement (FEI) : le Fonds de soutien aux entreprises régionales (FOSTER). Le FEI a annoncé l'ouverture, le 30 juin, des quatre appels à manifestations d'intérêt en vue de sélectionner les intermédiaires financiers qui devront le mettre en œuvre.

Une approche bien ancrée localement

Le Languedoc-Roussillon a été la première région d'Europe à signer une convention Jeremie, en octobre 2008, entraînant la création du fonds Jeremie Languedoc-Roussillon, doté de 30 M€ pour la période 2007/2013. Le déploiement de Jeremie en région s'est traduit par la mise en place de trois instruments financiers, actionnés par trois opérateurs.

L'instrument de prêt d'amorçage (2 M€) a été confié à Créalia, la plate-forme d'Initiative France chargée de financer les sociétés innovantes en région ; l'instrument de capital-risque (11 M€) a été porté, en co-investissement, par Soridec, la société de capital-investissement régionale ; enfin, l'instrument de garantie...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :